Mort de l'UE et naissance d'une Europe pro-russe ? Les scénarios catastrophe de l'armée allemande

Mort de l'UE et naissance d'une Europe pro-russe ? Les scénarios catastrophe de l'armée allemande© Alessandro Bianchi Source: Reuters
Drapeau de l'UE

En Allemagne, la presse s'est procurée un document secret de l'armée évoquant plusieurs scénarios pour 2040. Le document, qui révèle les craintes de Berlin, évoque notamment l'émergence d'une Europe ayant partiellement adopté le modèle russe.

L'armée allemande a développé six «scénarios du pire» pour le futur de l'Europe à l'horizon 2040. Le rapport secret, qui a fuité dans la presse et que cite le Spiegel, évoque dans l'une de ses hypothèses, la dislocation d'une Union européenne (UE) que les rédacteurs du document envisagent alors livrée au conflit et au chaos.

Ce document secret, intitulé «Perspective stratégique pour 2040» et rédigé pour le ministère allemand de la Défense, révèle les inquiétudes de Berlin quant à l'implosion de l'UE. Au fil des 102 pages, les six hypothèses sont détaillées. L'un des scénarios évoque une «Europe multipolaire» dans laquelle certains Etats se rapprocheraient de la Russie économiquement et politiquement, par défiance envers Bruxelles.

Cette hypothèse, appelée «L'UE en désintégration et l'Allemagne en position de réaction», envisage un monde miné par «des décennies d'instabilité». Il décrit également la rupture de plusieurs Etats avec l'UE : «L'élargissement européen a été largement abandonné, tandis que d'autres Etats ont quitté une UE dépourvue de sa compétitivité mondiale [...] Un monde sans cesse plus désordonné, parfois chaotique et sujet aux conflits a profondément changé l'environnement sécuritaire de l'Allemagne et de l'Europe.» 

Un autre scénario prévoit le délitement de l'UE, tandis que plusieurs Etats européens feraient le choix de l'intégration au sein d'un «bloc de l'Est» emmené par la Russie. Intitulée «Compétition multipolaire», cette hypothèse imagine les conséquences d'un «extrémisme grandissant» en UE et d'une conversion de plusieurs pays européens au «capitalisme d'Etat» qu'incarnerait la Russie.

Lire aussi : Les Allemands vont-ils devoir retourner aux urnes ? Le scénario qui effraie Angela Merkel

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.