Pour le centenaire de la Révolution russe, un horloger lance une montre imprégnée du sang des tsars

Pour le centenaire de la Révolution russe, un horloger lance une montre imprégnée du sang des tsars© Capture d'écran d'une vidéo de YouTube / Raketa
La montre de la collection «Raketa Revoliutsiya», imprégnée du sang d'un héritier des Romanov.

Afin de «conserver la mémoire historique du peuple», la société russe Raketa réalise une collection des montres imprégnées... du sang d’un descendant des tsars russes, Rostislav Romanov.

Un symbole fort pour une date emblématique. Cent ans après le déclenchement de la Révolution russe, la plus vieille société horlogère russe, Raketa, lance une collection de montres contenant une infime quantité… de sang d'un descendant direct de la lignée des monarques russes, les Romanov. Prénommé Rostislav, le prince Romanov, arrière-petit-fils du Nicolas II, a lui-même contribué à la réalisation de cette collection horlogère (et pas seulement en donnant littéralement de sa personne...) et à sa campagne promotionnelle.

Nous avons décidé de lancer, en signe de deuil, une montre noire avec une goutte de sang, symbole de tout le sang versé pendant les troubles de la Révolution

«Nous ne pouvons pas nous permettre d’oublier l'effusion de sang de millions des Russes, quels qu’ils soient», déclare Rostislav Romanov dans le spot publicitaire de la collection, baptisée «Raketa Revoliutsiya» (soit «Raketa Révolution»). «Nous devons nous rappeler de ces événements de l’Histoire russe avec tristesse. [...] C’est pour cela  que nous avons décidé de lancer, en signe de deuil, une montre noire avec une goutte de sang, symbole de tout le sang versé pendant les troubles de la Révolution», dit-il, avant de se couper au niveau du doigt et d'appliquer du sang sur les cadrans des montres.

Attention : la vidéo ci-dessous peut heurter la sensibilité

Seules cinq de ces montres peu ordinaires sont produites à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution russe. L'une d'entre elles sera conservée dans la musée de Raketa, à Saint-Pétersbourg ; une autre ira dans le studio de création de la marque ; Rostislav Romanov gardera le troisième exemplaire ; les deux dernières seront vendues aux clients qui seront prêts à investir dans la fameuse entreprise horlogère russe, qui traverse actuellement une période financière difficile (aucun montant n'a été précisé).

Le jeune prince Romanov a grandi hors de Russie et dispose de la citoyenneté américaine. Il habite actuellement à Londres, mais se rend régulièrement en Russie.

Raketa et Rostislav Romanov avaient déjà collaboré. En 2013, le prince avait contribué à la réalisation d'une autre collection limitée de montres de cette marque, lancée à l’occasion du 400e anniversaire du début de règne des Romanov en Russie. Raketa appartient aujourd'hui à un Français, Jacques von Polier, un ami de Rostislav Romanov, installé en Russie depuis la fin des années 1990.

Lire aussi : Cent ans après la révolution d'Octobre, que faire du mausolée de Lénine ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.