La Maison Blanche bouclée en raison d'une «activité suspecte», un individu arrêté

La Maison Blanche bouclée en raison d'une «activité suspecte», un individu arrêté
Illustration ©Joshua Roberts / Reuters

Une personne suspecte, repérée devant la clôture de la Maison Blanche, a été appréhendée le 3 novembre. La résidence présidentielle a été bouclée de façon préventive. Les enquêteurs s'intéressent à un colis suspect, placé contre la clôture.

Le US Secret Service, chargé notamment de la protection du président des Etats-Unis a fait état du bouclage de la Maison Blanche ce 3 novembre 2017. Un individu, considéré comme ayant des activités suspectes, a été appréhendé. D'après la chaîne télévisée CBS News, les journalistes ont été invités à quitter les lieux.

Si l'US Secret Service se refuse pour l'instant à donner des détails sur l'incident, la porte-parole de la police de Washington, citée par le Washington Post, a fait savoir qu'un colis suspect était en cours d'inspection.

En route vers Hawaï à bord de l'avion présidentiel Air Force One, Donald Trump ne se trouvait pas à l'intérieur de la Maison Blanche au moment de l'incident.

Ce n'est pas la première fois que le siège de la présidence américaine est bouclé. En septembre 2017, en l'espace de deux jours, deux incidents de cette nature s'étaient produits. Le 12 septembre, un homme avait jeté un ordinateur portable par-dessus la clôture de la Maison Blanche. Le lendemain, les services de sécurité étaient intervenus en raison de la présence d'un colis suspect. 

Lire aussi : Un homme qui aurait prétendu transporter une bombe arrêté près de la Maison-Blanche

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.