Sept policiers contre un journaliste anti-Trump : interpellation musclée en Virginie (VIDEO)

Sept policiers contre un journaliste anti-Trump : interpellation musclée en Virginie (VIDEO)
Capture d'écran YouTube, DR

Un journaliste chargé de suivre Ed Gillespie, candidat républicain au poste de gouverneur de Virginie, a refusé de se conformer aux ordres de la police. Après une brève altercation, les fonctionnaires de police l'ont interpellé sans ménagement.

Mike Stark, journaliste et activiste de gauche pour le site Shareblue media, a été rudement interpellé par la police, rapporte ce même média le 2 novembre 2017. Le journaliste, spécialement affecté à la couverture de la campagne d'Ed Gillespie, candidat républicain au poste de gouverneur de l'Etat de Virginie, était en train de filmer quand un fonctionnaire de police lui a intimé l'ordre de rester sur le trottoir. Le véhicule de campagne du candidat devait emprunter la rue à l'occasion d'une parade dans la ville d'Annandale.

Alors que le ton monte rapidement, le journaliste lâche un juron qui lui vaut immédiatement d'être physiquement maîtrisé. Mais la situation dégénère encore quand le journaliste refuse d'obtempérer et de donner ses mains afin d'être menotté. Un autre policier arrive afin d'assister son collègue et le plaque, sans ménagement au sol. «Donnez vos mains !», ordonne l'un des policiers. «Je ne peux pas, j'ai tout votre poids sur moi», proteste Mike Stark, qui semble mettre en œuvre des techniques de résistance passive. Mais c'était sans compter plusieurs autres fonctionnaires de police qui se sont ensuite joints à cette arrestation, pas moins de sept au total. 

L'incident n'est pas si anodin si l'on considère que Shareblue Media est dirigé par un proche d'Hillary Clinton, Peter Daou. Le site est en outre la propriété de David Brock, fondateur en 2004 du «watchdog» (observatoire des médias) Media Matters for America. Se voulant «progressiste», celui-ci s'est donné pour cible les médias jugés «conservateurs», comme Fox News. D'autre part, plusieurs médias américains, tels que le New York Times, considèrent le candidat au poste de gouverneur de Virginie Ed Gillespie comme un sorte de Donald Trump local. Mais lors d'un défilé, il faut rester sur le trottoir...

Lire aussi : Etats-Unis : la police a été déployée sur le site d'une fusillade ayant fait deux morts en Virginie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»