Attentat de New York : une attaque à la voiture bélier planifiée depuis plusieurs semaines

Attentat de New York : une attaque à la voiture bélier planifiée depuis plusieurs semaines© Brendan McDermid Source: Reuters

Selon le porte-parole de la police de New York, l'auteur a préparé l'attaque qui a fait au moins huit morts pendant plusieurs semaines. Une note en arabe à la gloire de Daesh, ainsi que des couteaux, ont été retrouvés dans le véhicule.

Mise à jour automatique
  • Un témoin de l’attentat au véhicule-bélier à New York a filmé une vidéo témoignant de la violence de l’attaque. Dans la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir des corps alignés sur le trottoir. «Je ne peux toujours pas croire ce dont je viens d’être témoin», dit le titre de la vidéo.

  • L'assaillant de New York aurait été en contact avec une personne surveillée par le FBI, selon une source gouvernementale américaine à Reuters. Celle-ci serait également basée aux Etats-Unis, d'après cette même source qui n'a pas donné plus de détails.

  • Depuis la Maison blanche, Donald Trump a fait savoir qu'il envisageait d'envoyer l'auteur de l'attentat dans le camp de Guantanamo. Il a dénoncé une attaque «terrifiante» perpétrée par «un animal» et a réitéré sa volonté de réformer le système d'attribution de visas.

    «Nous devons êtres plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement correct», a encore lancé le président des Etats-Unis.

  • «Ce n'est pas l'islam qui est en cause. Ce n'est pas la mosquée que [le tueur présumé] fréquentait... Il est temps de se rassembler», a déclaré John Miller, porte-parole de la police de New York devant les journalistes. «Il y a des centaines de milliers de musulmans à New York qui respectent la loi et qui sont affectés par de telles choses», a-t-il encore ajouté.

  • Le porte-parole de la police de New York John Miller a donné davantage de détails sur l'attentat, planifié depuis plusieurs semaines selon ses informations, en conférence de presse. Plusieurs couteaux ont été retrouvés dans le véhicule du terroriste, qu'il a loué environ une heure avant l'attaque, dans le New Jersey.

    Il a fait savoir que le FBI n'avait jamais enquêté sur le suspect auparavant. Celui-ci a été interrogé sur son lit d'hôpital après l'attentat.

    John Miller a précisé que, sur le message en arabe retrouvé dans le véhicule, était écrit que l'organisation terroriste Daesh «vivrait toujours».

    Des perquisitions ont par ailleurs eu lieu ce matin en lien avant l'attentat.

  • Auteur: RT France

  • Le Premier ministre français Edouard Philippe a déclaré ce 1er novembre que l’attentat au véhicule-bélier à New York rappelait que le niveau de menace restait élevé partout dans le monde et que les autorités devaient apporter des réponses fermes.

  • Dans un nouveau tweet, Donald Trump a critiqué le système de visa américain, accusant les Démocrates et se disant en faveur d'un programme d'immigration «basé sur le mérite» et «plus exigeant».

  • Le Kremlin a dénoncé l'attentat à la camionnette qui a fait huit morts la veille à New York.

    «Nous présentons nos condoléances. Il s'agit d'une attaque tragique et inhumaine», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, cité par les agences russes.

  • Des témoins de l’attentat au véhicule-bélier à New York n'ont pas réalisé tout de suite ce qu'il se passait. Certains pensaient qu'il s'agissait d'une «blague». Deux témoins font part de leurs émotions à Ruptly.

Découvrir plus

Une attaque à la voiture bélier s'est déroulée dans la ville de New York le 31 octobre. Prenant une piste cyclable à contre-sens, un homme a renversé des piétons et des cyclistes, faisant au moins huit morts selon un bilan provisoire. Il a ensuite percuté un bus scolaire, et est sorti du véhicule avec une arme factice à la main, selon la police. Les forces de l'ordre ont fait feu sur lui avant de l'interpeller.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.