Belgique : un bus de Kurdes au cœur d'une bagarre géante à coups de bâtons, de barres et de chaises

Belgique : un bus de Kurdes au cœur d'une bagarre géante à coups de bâtons, de barres et de chaises© LOUISA GOULIAMAKI Source: AFP
Manifestants déployant un drapeau à l'effigie d'Abdullah Ocalan, fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) détenu en Turquie, en janvier 2013 en Grève (image illustration).

La police a procédé à l'arrestation de 47 personnes à Anvers, à la suite d'une vaste rixe. Des Turcs auraient pris à parti un bus de militants Kurdes, qui menaient campagne pour la libération du fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

La ville d'Anvers en Belgique a été le théâtre d'une bagarre de grande ampleur le 27 octobre, au cours de laquelle huit personnes ont été blessées, dont un policier, touché par un jet de pierre.

Rapidement arrivées sur les lieux de l'incident, les forces de l'ordre ont arrêté une personne pour port d'arme prohibée et 47 autres pour troubles à l'ordre public, rapporte le quotidien belge Le Soir. Dans un communiqué de presse, la police a signalé que «des personnes avec des bâtons et des barres, des chaises et des pieds de table» s'étaient affrontées, notant en outre que «200 à 300 personnes s'étaient mises à crier et à scander des slogans».

Turcs contre Kurdes ?

Ce sont visiblement des tensions politiques qui seraient à l'origine de l'affrontement. Un groupe de militants kurdes, proches du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), était venu en bus à Anvers dans le cadre d’une campagne réalisée dans différentes villes européennes, pour réclamer la libération d’Abdullah Ocalan, le fondateur du PKK actuellement emprisonné en Turquie.

Selon NavBel, le Conseil des communautés kurdes en Belgique, le bus aurait été pris d'assaut par des Turcs – dont le gouvernement considère le PKK comme une organisation terroriste.

Selon l’organisation, cette «attaque raciste et fasciste» avait été préparée, le bus ayant été coincé par une voiture dans la rue Brederodestraat, avant qu’une bande d’individus ne s’en prennent à la quarantaine de Kurdes qui s'y trouvaient.

Lire aussi : Belgique : des hooligans se déchaînent contre la police, 120 arrestations (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»