Donald Trump affirme ne pas avoir besoin de l'UE pour faire pression sur l'Iran

Donald Trump affirme ne pas avoir besoin de l'UE pour faire pression sur l'Iran © Kevin Lamarque Source: Reuters
Le président américain Donald Trump

Face aux réticences de Paris et Berlin à voter de nouvelles sanctions contre Téhéran, Donald Trump a confié qu'il n'avait pas besoin d'eux pour mener sa politique. Avant d'assurer que s'il avait insisté, les deux pays auraient suivi.

Interrogé le 22 octobre par Fox News sur les positions de la France et de l'Allemagne sur l'Iran, sensiblement moins offensives que la sienne, le président américain Donald Trump a expliqué qu'il avait confié à ses homologues européens qu'il n'avait pas besoin d'eux sur le dossier : «J'ai dit [à Emmanuel Macron et Angela Merkel] "continuez à faire des affaires. Ne vous inquiétez pas. Nous n'avons pas besoin de vous là dessus".»

Les raisons de la réticence des dirigeants européens à voter de nouvelles sanctions contre l'Iran seraient en effet purement économiques, selon le chef d'Etat américain, qui a noté que l'Allemagne et la France gagnaient «des milliards» grâce aux contrats passés avec Téhéran. «Quand ils [les Iraniens] achètent ces choses, il est un peu plus difficile pour ces pays de faire quelque chose», a-t-il constaté.

Pour autant, Donald Trump a estimé que si Paris et Berlin n'avaient pas suivi la ligne politique qu'il avait tracé, c'est qu'il n'avait simplement pas souhaité aller au rapport de force : «L'auraient-ils fait [voter des sanctions contre l'Iran] si j'avais vraiment insisté ? Je pense qu'ils l'auraient fait.»

En tout état de cause, cette divergence politique n'a pas altéré la bonne relation que le président américain assure entretenir avec ses homologues. «Ce sont de bons amis. Ils le sont vraiment. Je m'entends bien avec eux, que ce soit Emmanuel [Macron] ou que ce soit Angela [Merkel]. J'aime beaucoup ces gens», a-t-il glissé.

Lire aussi : Emmanuel Macron envisage de se rendre en Iran, une première diplomatique depuis 1976

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.