Au Club Valdaï, Vladimir Poutine révèle la plus grande erreur faite par Moscou face à l'Occident

Au Club Valdaï, Vladimir Poutine révèle la plus grande erreur faite par Moscou face à l'Occident Source: Reuters
Vladimir Poutine au Club Valdaï du 19 octobre.

Lors de la session de clôture de la réunion du Club Valdaï, qui s'est déroulée à Sotchi, le président russe a regretté que la Russie ait trop fait confiance à l'Occident qui, selon lui, a interprété cette confiance comme une faiblesse,.

Questionné par des journalistes au cours de la session plénière de clôture de la réunion annuelle du Club Valdaï à Sotchi, le 19 octobre, Vladimir Poutine a été interrogé sur l'état des relations entre la Russie et l'Occident. 

La plus grande erreur de notre part dans les relations avec l'Occident, c'est que nous vous avons trop fait confiance

«La plus grande erreur de notre part dans les relations avec l'Occident, c'est que nous vous avons trop fait confiance, votre erreur [à vous Occidentaux] réside dans le fait que vous avez pris cette confiance pour une faiblesse et en avez abusé», a répondu le président russe à une journaliste étrangère qui l'interrogeait à ce propos. 

«Conscients de cela, nous devons rayer ce qui était, tourner cette page et aller de l'avant, en fondant nos relations sur le respect mutuel et en nous traitant comme des partenaires égaux», a poursuivi Vladimir Poutine.

La session de clôture de la 14e édition du Club Valdaï, qui avait pour thème : «Monde du futur : de la confrontation à la harmonie», a été l'occasion pour le président russe de s'exprimer sur les grands enjeux internationaux. Le maître du Kremlin a entre autres rappelé son attachement à la résolution diplomatique des tensions, en particulier sur le dossier nord-coréen.

Lire aussi : «Abandonner des territoires est un péché» : quand Vladimir Poutine se réfère à la Torah

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.