Pour faire baisser ses coûts, un hôtel japonais emploie des robots

Capture d'écran de la vidéo sur ruptly.tv
Capture d'écran de la vidéo sur ruptly.tv

Lors de votre check-in dans cet hôtel bizarre, vous pouvez choisir de vous faire accueillir par un dinosaure ou une femme humanoïde, avant d’avoir affaire à un porteur automatique et apprécier les snacks qu’un drone vous apportera.

Ces idées audacieuses ont été mises en œuvre dans un parc d’attraction nippon dans le but de réduire les coûts de personnel. Baptisé Henn na Hotel, cet établissement est dirigé presqu’exclusivement par des robots et s’apprête à ouvrir ses portes à un premier groupe des visiteurs dans le parc d’attraction Huis Ten Bosch à Sasebo, dans le sud-ouest du Japon.

Lorsqu’un réceptionniste dinosaure effectue check-in et check-out pour des hôtes anglophones, une femme androïde ressemblant à un robot «humain» de séries télévisées accueille les hôtes en japonais. Ils sont accompagnés par un chariot automatique qui amène leurs bagages dans leur chambre. Le système de consigne transparent intitulé «un vestiaire robotique» comprend une énorme bras robotisé comme ceux qu’on peut trouver dans l’industrie.

Lors du check-in, les visiteurs doivent taper leurs informations personnelles sur un panneau tactile. Ils doivent aussi s’habituer à la technologie de reconnaissance faciale qui remplace les clés électroniques standards.

Un concierge virtuel, un robot qui ressemble à une poupée dotée d’un système de reconnaissance vocale, tous sont chargés de rappeler aux hôtes les heures de petit déjeuner et les horaires des différents événements. De plus, dans chaque chambre il y a un robot de la taille d’une lampe qui s’appelle Tuly à cause de sa forme de tulipe et qui vous donne des informations comme l’heure, la météo, l’allumage ou l’extinction des lumières ou sert même de réveil matin.

Restent qu’«ils ne peuvent pas encore faire les lits», regrette le président de la compagnie HTB Hideo Sawada, cité par l’agence AP. «Je voulais accentuer une innovation. Je voulais aussi faire quelque chose pour pourvoir augmenter le prix des chambres», a en outre justifié le dirigeant.

Il a encore ajouté que pour l’instant l’introduction des robots était un moteur pour la création de l’ «hôtel le plus efficace dans le monde» à l’aide des technologies de pointe. Hideo Sawada espère que ses robots auront très vite la possibilité de comprendre le chinois et le coréen car il a l’ambition d’ouvrir d’autres hôtels du genre à l’étranger.

Le prix pour une chambre simple dans cet hôtel de deux étages commence à 9 000 yens (73 euros) avec un prix maximum de 14 000 yens (113 euros), ce qui constitue un prix bradé pour le Japon. L’hôtel possède son propre système d’enchères en ligne et peut se vanter de prix considérablement inférieurs en comparaison avec les autres hôtels du parc qui commencent à 20 000 et 30 000 yens.

Les 72 chambres de Henn na Hotel, décorées dans le style moderne minimaliste, ont été créés par Yoshiyuki Kawazoe, un professeur agrégé de l’Institut des Sciences industrielles de l’Université de Tokyo. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales