Nuit de terreur au Royaume-Uni : cinq attaques au couteau font deux morts et plusieurs blessés

Nuit de terreur au Royaume-Uni : cinq attaques au couteau font deux morts et plusieurs blessés© Darren Staples Source: Reuters
Un policier près de Manchester (image d'illustration).

En l'espace de quelques heures dans la nuit du 29 au 30 septembre, cinq attaques au couteau ont eu lieu dans quatre villes du Royaume-Uni, faisant deux morts. Des incidents qui ne semblent cependant pas être en rapport les uns avec les autres.

Une série d'attaques au couteau est survenue dans quatre villes du Royaume-Uni, à plusieurs heures d'intervalles, dans la nuit du 29 au 30 septembre. Les médias d'outre-Manche, dont The Guardian, The Mirror ou encore The Sunrapportent que deux hommes ont été tués.

Dans la capitale britannique, un jeune homme de 21 ans a été retrouvé inconscient dans une rue avec de nombreuses blessures à l'arme blanche. Transporté à l'hôpital, il est mort dans la nuit. La police a ouvert une enquête mais n'a à l'heure actuelle procédé a aucune interpellation.

A Manchester, un responsable de la police cité par le Sun a expliqué qu'une bataille de rue avait éclaté à la sortie d'une boîte de nuit, un homme y perdant la vie en étant poignardé. Quatre hommes ont été arrêtés et sont actuellement interrogés par la police.

Dans la nuit du 29 au 30 septembre également, à Sheffield, cinq personnes ont été blessées au couteau dans deux incidents distincts. La police du Yorkshire a annoncé l'arrestation de quatre personnes et a confirmé que les deux affaires étaient liées.

A Birmingham enfin, un adolescent de 14 ans, qui a été poignardé au cou et à la tête juste après avoir été déposé devant une mosquée de la ville par son père, se trouve entre la vie et la mort. Un homme de 29 ans a été arrêté et est soupçonné de tentative de meurtre.

Concernant l'incident de Birmingham, la police a précisé qu'il n'était pas traité comme une attaque terroriste, bien que les motivations de l'assaillant restent floues, peut-on lire dans le Guardian. La piste d'un crime haineux, à caractère raciste, est notamment considérée.

Lire aussi : Royaume-Uni : trois personnes poignardées dans un église de Birmingham, l'assaillant arrêté

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»