Paris-New York en 30 minutes en 2022 : le pari fou d’Elon Musk

Paris-New York en 30 minutes en 2022 : le pari fou d’Elon Musk© Peter Parks Source: AFP
L'entrepreneur Elon Musk présentant son projet de fusée BFR au Congrès International d'Astronautique à Adélaide, Australie, le 29 septembre 2017.

L’entrepreneur américain Elon Musk a dévoilé le 29 septembre en Australie sa nouvelle fusée, BFR, censée pouvoir se rendre sur Mars à l'horizon 2022 – mais aussi, plus utile au quotidien, permettre de réaliser un Paris-New York en 30 minutes.

Elon Musk et la conquête spatiale : une ambition qui prend corps au fil de la recherche et des essais menés par son entreprise SpaceX. L’entrepreneur milliardaire a dévoilé l’étendue de ses projets pour coloniser la planète Mars lors du Congrès international d’astronautique. Face à 4 000 personnes, il a présenté un de ses projets les plus ambitieux : assurer des voyages spatiaux... mais aussi inter-continentaux, via l'espace. Le génie des start-ups du futur s'est empressé de tweeter la nouvelle. 

Sa navette spatiale, le BFR, pour «Big F*** Rocket», pourra accueillir une centaine de personnes. Elle décollera depuis des bases construites à la surface de l'eau, et entrera en orbite, pour ensuite atterrir sur une autre base du globe. L'engin pourra atteindre une vitesse maximale de 27 000 km/h, mais les vols intercontinentaux seront plutôt assurés à la vitesse de 11 000 km/h. Paris-New York en 30 minutes, Delhi-San Francisco en 40 minutes, Bangkok-Dubai en 27 minutes : n’importe quel point du globe serait accessible en une heure maximum en embarquant sur BFR !

Le prix de ce voyage via l'espace ? Celui d'un vol en classe économique, d'après Elon Musk. Le principe de navettes réutilisables permettrait de diminuer les coûts d’un tel voyage. Une vidéo explicative permet de se figurer ces vols hors du commun.

Quand ce rêve sera-t-il accessible ? L'entrepreneur annonce la date de 2022 pour le vol sur Mars, et donc pour les vols inter-continentaux. 

«Si nous construisons une navette capable d'aller sur Mars, pourquoi ne pas la prendre pour nous rendre quelque part sur Terre ? Nous avons étudié cela et les résultats nous paraissent très intéressants», a ainsi déclaré l'entrepreneur aussi fantasque qu'ambitieux.

Elon Musk, le fondateur de PayPal, l'homme d'affaires le mieux payé au monde avec une fortune personnelle estimée à 21 milliards de dollars, est réputé pour ses projets extravagants et visionnaires. Il est à l’origine de l’élaboration des voitures électriques Tesla. Il a déjà réussi, après un grand nombre d'échecs, à faire voler sa fusée FalconX avant de la faire atterrir sur une barge flottante. Il développe un train capable d'atteindre la vitesse de 1 200 km/h, l’Hyperloop. Il compte également développer l’implant cérébral avec sa start-up Neuralink, afin d'augmenter les potentialités humaines tout en élaborant un vaste plan de lutte contre l’intelligence artificielle, qu'il considère comme un péril pour l'humanité. Le voyage sur Mars n'est donc qu'une composante d'un vaste plan de conquête du futur...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.