Trois migrants brûlés dans le tunnel sous la Manche

Les migrants de Calais tentent par tous les moyens de gagner l'Angleterre, quitte à risquer leur vie© Vincent Kessler Source: Reuters
Les migrants de Calais tentent par tous les moyens de gagner l'Angleterre, quitte à risquer leur vie

Des migrants ont tenté de s'introduire dans le tunnel sous la manche, lundi 13 juillet. Ils ont été touchés par un arc électrique, peu avant l'entrée du tunnel.

Ils se sont brûlés les ailes en essayant d'atteindre l'Eldorado. Parmi les trois hommes, un Afghan a été gravement blessés et deux pakistanais plus légèrement, selon la préfecture de police du Pas-de-Calais. Les migrants étaient montés sur une navette et tentaient de rejoindre l'Angleterre, l'objectif de tous les migrants regroupés au bord de la Manche.

C'est un peu avant l'entrée du tunnel que l'arc électrique s'est formé, atteignant les trois hommes. Deux des hommes ont été retrouvés sur un train en partance pour l'Angleterre. Le troisième a été aperçu au bord des rails, à 4h du matin, mardi 14 juillet. Les trois hommes ont été transporté dans un hôpital de la ville de Calais.

«Quelques personnes sont entrées par effraction dans le tunnel, essayant d'accéder au train», explique un porte-parole de l'Eurotunnel. «Ils ont été interceptés par les autorités et déplacés, mais trois d'entre-eux ont été blessés et conduits à l'hôpital».

Il s'agit d'une des nombreuses tentatives d'intrusions sur le site sécurisé de l'Eurotunnel ces dernières semaines, alors que la pression migratoire est chaque jour plus forte, à Calais. La société Eurotunnel, face à la montée du danger, a annoncé des mesures pour informer et dissuader les migrants qui risquent leur vie pour passer au-delà de la Manche.

Des tracts, rédigés en neuf langues, seront distribués aux migrants aux abords du tunnel. Le but : informer les migrants des risques d'une intrusion. Deux migrants ont perdu la vie, ces dernières semaines, en essayant de monter ou de s'accrocher à des trains en marche. «Ils essayent de sauter sur des véhicules en plein course», explique le porte-parole de la société.

En savoir plus : Mort d'un migrant dans le tunnel sous la Manche, trafic perturbé

«Cela représente un énorme danger, car les trains avancent à grande vitesse et le risque d'être renversé est considérable. Un train peut avoir l'air d'avancer lentement mais en réalité, aller beaucoup vite qu'on ne le pense. Mais ces gens sont décidés à courir de grands dangers, quitte à perdre la vie, pour se rendre au Royaume-Uni. C'est une situation très difficile.

Les trois migrants qui ont tenté leur chance, dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet, ont été chanceux, comparé à ceux qui ont déjà perdu la vie, cherchant désespérément à joindre le deux bouts de la Manche.

En savoir plus : Eurotunnel: Un programme pour éviter de nouvelles morts de migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales