«What happened» : Amazon retire une avalanche d'avis négatifs sur le livre d'Hillary Clinton

«What happened» : Amazon retire une avalanche d'avis négatifs sur le livre d'Hillary Clinton
Hillary Clinton fait la promotion de son livre à New York le 12 septembre 2017, photo ©Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Témoignage de la campagne présidentielle de 2016, le récit d'Hillary Clinton What happened a été mis en vente le 12 septembre 2017. Mais sur la plateforme de la librairie en ligne Amazon, les commentaires désobligeants se sont multipliés.

Mais que s'est-il donc passé sur la plateforme informatique de vente du géant mondial du commerce en ligne Amazon ? Des centaines d'avis négatifs concernant le livre d'Hillary Clinton, What happened (ce qui s'est passé), ont été supprimés du site, quelques heures seulement après la mise sur le marché du livre-confession de l'ex-candidate à la présidentielle, le 12 septembre 2017. D'après le journal britanniqueThe Guardian, le marchand en ligne a ainsi supprimé en 24 heures des dizaines d'avis d'utilisateurs, qui n'attribuaient à l'ouvrage qu'une étoile sur cinq.

Selon les chiffres du quotidien, sur les 1 500 commentaires (assortis d'une note) laissés durant ce laps de temps, seuls 581 étaient toujours en ligne 24 heures plus tard, le 13 septembre. Et 95% de ceux-ci affichaient la meilleure note : 5 étoiles.

Capture d'écran du site Amazon le 14 septembre 2017

Jonathan Kamp, représentant la maison d'édition du livre Simon & Schuster, s'est félicité de l'opération de nettoyage. «Il semble improbable qu'environ 1 500 personnes aient pu lire le livre d'Hillary Clinton en une nuit et pu arriver à la conclusion qu'il était soit brillant, soit nul», a-t-il déclaré à l'agence AP.

Du côté d'Amazon, on marche sur des œufs. «Ce n'est pas notre rôle de décider ce qui peut aider un client à prendre sa décision [d'achat]», a fait valoir un porte-parole, ajoutant : «Nous avons toutefois des mécanismes permettant de nous assurer que la voix de la majorité ne submerge pas celle de la minorité.»

Et de fait, deux jours après, le livre bénéficie en effet d'une note collective de cinq étoiles, le maximum possible sur Amazon.

«Qu'est-il arrivé aux critiques négatives ? »

Plusieurs utilisateurs n'ont en revanche pas manqué de relever la manipulation. «Pour la première fois, je suis déçue», déplore une certaine Lisa Petrison, «je ne peux pas retrouver mon avis [...] Ca n'aide personne.»

«Peut-être qu'Amazon ne veut pas qu'Hillary Clinton ne l'accuse d'étouffer une pauvre femme», ironise un autre.

«Qu'est-il arrivé aux critiques négatives ? On dirait qu'Amazon est censuré. J'ai lu ce livre : une curiosité mais qui manque de substance et d'introspection», peut-on lire sur un commentaire ayant reçu plusieurs centaines de votes positifs.

© Amazon.com
Capture d'écran de l'onglet commentaires pour le livre What Happened d'Hillary Clinton sur Amazon.

© Amazon.com
Capture d'écran du site Amazon le 14 septembre

«Une véritable daube. Elle blâme la terre entière sauf elle», s'insurge ce qui semble être un supporter de Donald Trump ayant reçu 1 765 votes positifs sur son commentaire.

© Amazon.com
Capture d'écran Amazon.

«J'ai eu le livre audio et il est hanté», dit un autre commentateur ayant reçu plus de 2 500 votes positifs.

Des doutes sur les «lecteurs» 

Le média Quartz a pour sa part calculé que sur les 1 500 commentaires postés au cours des 24 premières heures, seuls 338 avaient été rédigés par des utilisateurs ayant, avec certitude, acheté le livre. En effet, certains commentaires semblent porter davantage sur la personnalité de la femme politique, plutôt que sur son œuvre, à l'image de celui laissé par cet utilisateur : «Tu as perdu. Pars.»

© Amazon.com
«Tu as perdu, pars», capturé sur le site Amazon.com.

Annoncé dès août 2017, What happened revient sur la campagne présidentielle de 2016 et sur les raisons de sa cinglante défaite face à Donald Trump. Elle y accuse la Russie d'avoir joué un rôle dans sa défaite, mais n'épargne pas pour autant son propre camp, le Parti démocrate américain. Ce qui lui a valu quelques reproches, certains s'inquiétant notamment que les griefs d'Hillary Clinton ne passent pour de la rancune. «De nombreux démocrates, bien que ne souhaitant pas la critiquer en public aimeraient qu'elle tourne la page», avait ainsi déclaré le sénateur Al Franken.

Lire aussi : Hillary Clinton voit dans sa défaite la main de 1 000 agents russes, pas moins

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.