Deux explosions dans l’ouest de l’Ukraine, le gouvernement accuse le Secteur droit

Le drapeau de l'Ukraine Source: Reuters
Le drapeau de l'Ukraine

Le gouvernement de Kiev a condamné les explosions ayant eu lieu à Lvov, dans l’ouest du pays, en accusant le groupe ultranationaliste, responsable de la fusillade samedi à Moukatchevo, comme l'indique le du ministère de l'Intérieur.

«Le ministère de l’Intérieur a fait le lien entre ces explosions et les événements à Moukatchevo organisés avec l’objectif de déstabiliser la situation dans le pays», ont fait savoir les forces de police. Une explosion s’est produite à Lvov vers 9 heures du matin. Suite à la détonation d’une mine terrestre, un lieutenant de police, qui ouvrait la porte du commissariat, a été blessé. L’agent, touché par des éclats, a été hospitalisé.

Un peu plus tard dans la journée, une autre explosion a retenti dans la ville. Les auteurs de ces attaques ciblaient le commissariat de police de proximité situé dans le quartier de Shevchenkovskyi. «Une explosion a retenti près du commissariat de police à Lvov dans le quartier de Shevchenkovskyi». Une inspecteur de 31 ans a été blessée, et a été conduite à l’hôpital», lit-on dans un communiqué.

«La police de Lvov a élevé son niveau d’alerte, et prend des mesures nécessaires en ce qui concerne la recherche des auteurs et la stabilisation de la situation», a souligné le département local du ministère de l’Intérieur, en ajoutant que «les auteurs de ce type d’action criminelle seront poursuivis avec la plus grande ardeur».

Le samedi 11 juillet, une vingtaine de membres du Secteur droit, lourdement armés, ont ouvert le feu dans un café au cours de discussions menées avec des opposants concernant la répartition de leurs zones d'influence.

Des policiers qui sont arrivés sur place peu de temps après ont bloqué l’entrée et ont été pris pour cible. Les assaillants ont fait exploser deux voitures de police à coup de lance-grenades. Au final cette fusillade a fait trois morts et 11 blessés. Le parquet a qualifié ces événements d’«attentat».

Aller plus loin : Le Secteur droit ukrainien, une armée indépendante ultra-nationaliste aux frontières de l’Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales