Russie : 300 touristes bloqués dans les montagnes à cause d'une coulée de boue (IMAGES)

Russie : 300 touristes bloqués dans les montagnes à cause d'une coulée de boue (IMAGES)© Capture d'écran du compte Twitter @kpru Source: Sputnik

Quelque 300 touristes, parmi lesquels plus de 100 étrangers, se sont retrouvés isolés en raison d'une coulée de boue, qui a bloqué une autoroute dans le Caucase. Près de 7 700 personnes pourraient être affectées par le sinistre.

Une forte coulée de boue a ravagé la vallée d'Adyl-Sou dans la république de Kabardino-Balkarie, dans le Caucase du Nord. Le désastre a eu lieu dans la nuit du 31 août au 1er septembre à proximité de l’Elbrous, le plus haut sommet d'Europe (5642 mètres) très fréquenté par les touristes.

La coulée a été provoquée par des pluies torrentielles dans la rivière de Baksan, qui est sortie de son lit, endommageant l’autoroute reliant la zone touristique vers les localités habitées. La voie de circulation a été temporairement fermée.

Près de 50 groupes de touristes se trouvaient dans la zone affectée par cette coulée de boue au moment du désastre, selon des informations rapportées par l'agence RIA Novosti. Près de 500 personnes, dont plus de 300 touristes, y compris 133 étrangers, se sont retrouvés bloqués sans possibilité de revenir vers les villes.

L'agence TASS, quant à elle, considère que jusqu’à 260 citoyens étrangers pourraient se trouver dans la zone affectée. Il s'agirait notamment d'Américains, de Polonais, d'Allemands, de Chinois, de Slovènes et de Malaisiens.

La situation n’est néanmoins pas critique : les touristes possèdent les ressources nécessaires pour survivre durant un mois, selon une source de RIA Novosti.

Lire aussi : En Suisse, un village noyé dans la boue après un éboulement majeur

Trois voitures ont été emportées par les torrents, dont celle du maire du village d'Elbrous, Moussa Djappouev, qui a été le premier responsable à se rendre sur les lieux du désastre. Son sort reste inconnu pour l’instant.

Lire aussi : Images des éboulements meurtriers qui ont frappé le Sierra Leone

La coulée de boue a également endommagé un gazoduc alimentant cinq localités habitées et plusieurs routes. Près de 7 700 personnes au total seraient affectées par le désastre, d’après un membre de l’administration locale cité par TASS. Les services de sécurité ont déjà entamé des travaux pour libérer le passage pour les touristes et réparer les dégâts.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.