«Peut-être qu'une question de temps» : la Garde suisse se prépare à un attentat contre le Vatican

«Peut-être qu'une question de temps» : la Garde suisse se prépare à un attentat contre le Vatican© Alessandro Bianchi Source: Reuters
Le pape François au Vatican.

Alors qu'une importante menace terroriste plane sur toute l'Europe, a fortiori après les attentats meurtriers qui ont endeuillé la Catalogne, la Garde pontificale suisse décide de renforcer les mesures de sécurité au Vatican.

La Garde suisse du Vatican, qui a pour mission de veiller à la sécurité du souverain pontife et de la cité papale, a fait savoir qu'elle se préparait à un éventuel attentat contre l'Etat pontifical.

«Ce n’est peut-être qu’une question de temps avant qu’un tel attentat se produise à Rome. Mais nous y sommes préparés», a fait savoir le colonel Christoph Graf, commandant de la Garde, lors de la 27e assemblée générale des anciens gardes suisses qui s'est tenue à Soleure (Suisse) les 19 et 20 août, selon le site d'information suisse sur l'actualité catholique cath.ch.

Il a assuré que face à la menace terroriste, les mesures de sécurité entourant le Saint-Siège avaient été renforcées. Entre autres, la formation initiale des recrues de la Garde suisse a été portée de deux à quatre mois. 

De plus, depuis les attaques qui ont eu lieu en Espagne, la police italienne, responsable de la sécurité aux abords de l'Etat pontifical, à Rome, a nettement renforcé ses contrôles dans cette zone.

Le risque terroriste auquel les grandes villes européennes sont exposées reste à un niveau élevé depuis les attentats qui ont eu lieu en Catalogne les 17 août et 18 août et qui ont fait 16 morts et une centaine de blessés. 

A noter encore l'attentat qui s'est produit en Finlande, le 18 août, au cours duquel un assaillant a tué au couteau deux personnes. Quelques jours plus tard, c'est à Rotterdam (Pays-Bays) qu'un concert de rock a été annulé, après que les autorités espagnoles ont prévenu leurs homologues néerlandaises concernant une possible tentative d'attentat

Lire aussi : Belgique : après les attentats en Catalogne, le ministre de la Justice veut ficher les imams

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.