«Pas de chauffeur africain» : en Belgique, la commande d'un client provoque un tollé

«Pas de chauffeur africain» : en Belgique, la commande d'un client provoque un tollé© OLIVIER VIN Source: AFP

Une entreprise de taxis bruxelloise est prise dans une polémique après avoir relayé la demande d'un client qui a exigé lors de sa commande une voiture sans chauffeur africain.

L'affaire a créé une vive polémique dans les milieux de taxis bruxellois. Un client a commandé le 14 août un taxi en précisant ne pas souhaiter de «chauffeur africain», rapporte le site belge DH.be. Au lieu d'être écartée, la demande particulière de Jacques U., un homme de 63 ans, originaire d'Auderghem (Bruxelles) a été relayée sur les différents réseaux de Taxis Verts, compagnie bien connue en Belgique, comme si l'exigence raciste du client était acceptée.

La capture d'écran de la commande, où figure «l’identité du client, son numéro de téléphone et la précision : "pas chauffeur africain", circule sur les réseaux sociaux», et suscite des «réactions d'indignation» ainsi que des «appels à porter plainte» auprès du parquet de Bruxelles, lit-on sur le site.

Capture écran de la commande du client bruxellois publié sur Dhnet.be

Pour justifier, la capture d'écran de la commande discriminatoire, Taxis Verts parle d'une erreur commise par une étudiante présente dans l'entreprise «depuis quelques jours et qui ne s’est pas rendue compte de son acte».
La compagnie a aussi précisé sa politique face à de telles demandes en insistant sur l'origine multiculturelle de son personnel : «C’est très clair. C’est interdit. On ne veut pas, on ne peut pas. Nous ne les acceptons pas. Nous les refusons catégoriquement.»

Quant au client exigeant, il se défend de tout racisme. Après s'être rendu compte que sa demande avait choqué, il a recontacté la Centrale pour présenter ses excuses. Pour lui, cette affaire est un malentendu : le 14 août, un chauffeur d'origine africaine aurait déclenché son taximètre trop vite faisant passer du tarif 1 au tarif 2, le montant de sa course. 

Lire aussi : Le secrétaire belge à la Migration partage un GIF jugé raciste sur Facebook… et se fait incendier

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.