«Maman est morte mais je ne leur dirai pas»: une fille de Daesh s'apprête à revoir sa famille russe

«Maman est morte mais je ne leur dirai pas»: une fille de Daesh s'apprête à revoir sa famille russe© RT

Après la diffusion d'un reportage sur les enfants emmenés en Irak par leurs parents partisans de Daesh et abandonnés dans les orphelinats irakiens après la libération de Mossoul, plusieurs enfants ont retrouvé leurs familles. Récit.

«Oui, ils parlent de Fatima et de moi. Nous sommes leurs enfants», explique Khadidja, fillette russe de 5 ans, en regardant les images que lui montrent les correspondants de RT. Ce qu’elle regarde est une vidéo de ses grands-parents qui vivent dans la république russe du Daghestan, dans le sud du pays, filmés par RT après avoir contacté la chaîne. Khadidja et sa sœur Fatima, 3 ans, avaient en fait été reconnues par Malikat, une de leurs copines âgée de 7 ans, dans une vidéo ouverte sur le téléphone de sa mère.

Un peu après, Khadidja penche la tête. «Maman veut aller vers eux, mais je ne dirai pas où elle est. Je peux dire qu’elle est près de la rivière. C’est tout. Je peux dire que maman n’est pas morte, elle est près de la rivière», relate la fillette. Les parents de la petite fille auraient été tués lors d'une frappe de drone en Irak, où le père avait emmené sa famille pour rejoindre Daesh.

Cet épisode a fait fondre le cœur de la grand-mère de Khadidja, qui a regardé l’interview de sa petite-fille : «Et elle a de la pitié pour nous ! Elle ne veut pas nous dire que sa mère est morte…»

Khadidja et Fatima sont deux des dizaines d'enfants russes filmés par RT en Irak, dans un orphelinat de Bagdad. Ces enfants ont été abandonnés après que leurs parents qui avaient rejoint les djihadistes ont été tués dans les combats contre les troupes gouvernementales à Mossoul et dans d’autres points chauds du pays. Emmenés hors de Russie, et dans certains cas nés sur le territoire de Daesh, ces petits enfants russes ne disposant pas de documents d'identité ont été filmés par RT dans le but de pouvoir retrouver leur famille en Russie. L’initiative a reçu un accueil retentissant sur les réseaux sociaux, après l'appel lancé par la rédactrice en chef de la chaîne, Margarita Simonyan. Les vidéos tournées en Irak ont été abondamment partagées par les internautes.

Après la diffusion du reportage, RT a reçu plusieurs témoignages de téléspectateurs qui ont affirmé avoir reconnu certains enfants.

© RT / Les images fournies par la famille

Les autorités russes travaillent activement pour rapatrier les enfants qui se trouvent maintenant dans les orphelinats irakiens. Si vous avez des informations sur les enfants qui figurent dans nos vidéos, n’hésitez pas à contacter RT sur children@rttv.ru.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.