Biathlon de chars, tirs d'avions supersoniques... Les images des Jeux internationaux des armées

Biathlon de chars, tirs d'avions supersoniques... Les images des Jeux internationaux des armées© Ministère de la Défense russe
Troisième édition des Jeux internationaux des armées.

Les troisièmes Jeux internationaux des armées viennent de se terminer. Si la Russie l'a emporté, en partie grâce à sa participation à la totalité des épreuves, c'est surtout la détermination des participants qui a marqué cette édition.

La troisième édition des Jeux internationaux des armées vient de s'achever. Organisés à l'initiative de la Russie, sur son territoire, ils ont été l'occasion d'impressionnantes démonstrations des capacités matérielles mais aussi humaines des 28 pays y participant.

© Ministère de la Défense russe Source: Reuters
Biathlon de chars

L'idée d'une telle compétition destinée aussi bien aux snipers qu'aux médecins ou aux cuisiniers, ainsi qu'aux équipements, a germé après l'organisation d'un biathlon de chars d'assaut en Russie en 2013 – une idée quelque peu farfelue a priori, mais qui a finalement fait florès.

© Ministère de la Défense russe
Biathlon de chars

La première édition a eu lieu en 2015. Depuis, le nombre de participants n'a cessé de croître.

© Ministère de la Défense russe
Course pour l'ascension de l'Elbrouz

Parmi les épreuves, le tir de précision sur cibles fixes au sol depuis des avions supersoniques, ou encore une course de soldats en uniforme ayant pour objectif d'atteindre le sommet de l'Elbrouz, qui culmine à plus de 5 600 mètres dans le nord du Caucase. Une épreuve de pilotage de drones était également organisée pour la première fois.

© Ministère de la Défense russe
L'ascension de l'Elbrouz est réservée aux plus endurants

En sus des habitués des éditions précédentes, parmi lesquels de nombreux pays anciennement membres de l'URSS, Israël et l'Afrique du Sud ont rejoint la liste des concurrents pour cette édition.

Avions de l'aviation russe

Présente aux 28 épreuves, la Russie était en position avantageuse, ce qui lui a permis d'obtenir 19 médailles d'or. La Chine, avec 7 médailles d'or, est arrivée seconde, devant le Kazakhstan, avec 3 médailles d'or – certains pays sont arrivés ex-æquo à la première place du podium de certaines épreuves.

© Ministère de la Défense russe
Tirs navals

Au total, ce sont pas moins de 150 équipes, 4 000 soldats, 770 pièces d'équipement terrestre, 39 avions, 24 hélicoptères, 10 navires et 22 terrains en Russie, en Chine, en Biélorussie, au Kazakhstan et en Azerbaïdjan, qui ont été mobilisés.

Lire aussi : Jour des forces aériennes russes : les patrouilles acrobatiques rivalisent d'audace

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.