L'armée syrienne a libéré le dernier fief de l'Etat islamique dans la province de Homs (VIDEO)

L'armée syrienne a libéré le dernier fief de l'Etat islamique dans la province de Homs (VIDEO) Source: Reuters
Ruines dans la vieille ville de Homs

Après de violents combats, les troupes syriennes ont repris la ville d'al-Soukhna aux mains des djihadistes de l'Etat islamique depuis le printemps 2015. Il s'agit de la dernière ville sur la route de Deir ez-Zor.

Le 6 août au soir, l'armée syrienne est parvenue à libérer la ville d'al-Soukhna, après de violents affrontements avec les djihadistes de l'Etat islamique, a fait savoir l'agence de presse SANA. Il s'agissait du dernier bastion de Daesh dans la province de Homs, situé dans la partie occidentale de la région. Plus tôt dans la journée, l'armée syrienne avait pénétré par plusieurs portes dans cette ville tombée aux mains de l'Etat islamique au printemps 2015. 

«L'armée a ciblé de manière précise les dernières positions dans lesquelles les terroristes s'étaient retranchés, avant que ceux-ci ne prennent la suite dans le désert de Badia», a assuré une source militaire à l'agence syrienne. Il a en outre précisé que l'Etat islamique avait subi de lourdes pertes humaines, y compris au sein de ses chefs, et que les équipements militaires des djihadistes avaient également été détruits.

L'armée syrienne a annoncé qu'elle entreprenait désormais une vaste opération de déminage. La ville a également subi de lourdes destructions, notamment à cause des violents combats qui y ont été livrés.

Al-Soukhna n'est située qu'à quelques 70 kilomètres au nord-est de la cité antique de Palmyre. Elle est la dernière ville sur la route de Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, où des troupes de l'armée syrienne sont assiégées depuis janvier 2015 par les djihadistes. Cette libération marque donc une étape importante dans la reconquête du territoire syrien. En effet, depuis le mois de mai, l'armée syrienne mène, avec le soutien de la Russie, une campagne militaire d'envergure pour reprendre aux mains de l'Etat islamique le vaste désert qui sépare la capitale Damas de Deir ez-Zor et d'autres villes de la vallée de l'Euphrate.

Lire aussi : Le dernier reportage pour RT Arabic du journaliste tué par Daesh, Khaled Alkhateb (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.