Une fusillade dans le tribunal de la région de Moscou fait plusieurs morts

Une fusillade dans le tribunal de la région de Moscou fait plusieurs morts© Ilia Pitalev Source: Sputnik
La bâtiment du tribunal de la région de Moscou

Trois prévenus ont été abattus pendant une fusillade dans le bâtiment du tribunal de la région de Moscou, selon la police. Deux autres accusés, ainsi que trois agents de sécurité, ont été blessés.

Une fusillade a éclaté dans le bâtiment du tribunal de la région de Moscou, où devait se tenir le procès d’une organisation criminelle accusée de plusieurs meurtres.

«Trois prévenus ont été abattus et deux autres ont été blessés pendant une tentative d’évasion de l’ascenseur après une ouverture d’urgence des portes», a déclaré aux agences de presse la porte–parole de la police, Tatiana Petrova. D’après les informations de l’agence RIA Novosti qui cite une source des services de sécurité, les cinq suspects se seraient emparés des armes des agents qui les escortaient et ont ouvert le feu.

L’avocate Sofia Roubasskaya, présente sur les lieux, a confirmé à RIA Novosti avoir entendu au moins 20 coups de feu.

De son côté, la Garde nationale de la Russie a annoncé qu’un de ces agents, ainsi que deux policiers avaient été blessés dans l’incident. Le service de presse de l’institution a également diffusé des informations contradictoires, selon lesquelles les cinq accusés étaient morts dans la fusillade.

Natalia Ossipova, porte-parole du tribunal, a confirmé à RT que contrairement aux informations diffusées initialement par la presse, aucun employé du tribunal n’avait été blessé dans l’échange de coups de feu.

Tous les employés et les visiteurs ont été évacués du batîment du tribunal, qui a brièvement suspendu ces activités.

Une enquête pénale a été ouverte par le Comité d’enquête de la Fédération de Russie suite à l’incident.

Les cinq prévenus faisaient partie d’une bande baptisée «de GTA», en hommage au jeu vidéo populaire et très violent du même nom. Le groupe s’est tristement fait connaître en 2014, après que la presse russe a rapporté qu’il tuait des conducteurs et des passagers de véhicules circulant sur les autoroutes de la région de Moscou. Les criminels, qui opéraient de préférence pendant la nuit, utilisaient des herses à clous pour crever des pneus des véhicules, avant d’assassiner leurs occupants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.