Téhéran dénonce un nouvel incident entre navires américains et iraniens dans le Golfe persique

- Avec AFP

Téhéran dénonce un nouvel incident entre navires américains et iraniens dans le Golfe persique© Cole SCHROEDER / Navy Office of Information Source: AFP
Photo d'illustration, un porte-avions américain Nimitz

Un nouvel incident a opposé des navires américains et des bateaux iraniens dans le Golfe persique, après un précédent qui a eu lieu le 18 juillet, selon un communiqué des Gardiens de la révolution.

Selon le communiqué des Gardiens de la révolution islamique, l'incident s'est produit dans l'après-midi du 28 juillet entre le porte-avions Nimitz, ainsi que les navires qui l'accompagnaient, et des frégates iraniennes équipées de missiles.

«A 16h locales vendredi [le 28 juillet], le porte-avion Nimitz et les navires accompagnateurs américains, qui étaient sous la surveillance de frégates iraniennes équipées de missiles dans la zone proche du champ pétrolier Ressalat [dans la région centrale du Golfe persique], ont fait décoller un hélicoptère pour s’approcher des bateaux des Gardiens de la révolution», affirme le communiqué.

Ce dernier dénonce encore l'attitude «provocatrice et non professionnelle des Américains» qui «ont lancé des avertissements, notamment des fusées éclairantes en direction des frégates iraniennes».

Les bâtiments iraniens «ont néanmoins poursuivi leur mission alors que le porte-avions américain et ses navires accompagnateurs ont quitté la zone», ajoute le texte.

Mardi 25 juillet, un patrouilleur de la marine américaine avait tiré des coups de semonce contre un vaisseau iranien des Gardiens de la révolution islamique, qui s'était approché à moins de 140 mètres, avait indiqué un responsable américain de la Défense. 

Les incidents se sont multipliés ces derniers mois entre bateaux américains et vaisseaux iraniens dans le Golfe.

En janvier, le destroyer USS Mahan avait tiré une fusée éclairante, en signe d'avertissement, à un bateau des Gardiens de la révolution qui s'approchait de lui.

Les relations entre les deux pays se sont tendues depuis l'arrivée au pouvoir du président Donald Trump, qui multiplie les déclarations et les actions hostiles à l'égard de Téhéran, notamment en imposant de nouvelles sanctions contre le pays.

Le Congrès américain a encore adopté cette semaine de nouvelles sanctions contre la République islamique d'Iran.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.