«Dieselgate» : le constructeur Audi rappelle jusqu'à 850 000 véhicules, notamment en Europe

- Avec AFP

«Dieselgate» : le constructeur Audi rappelle jusqu'à 850 000 véhicules, notamment en Europe
Illustration ©Aly Song/Reuters

Filiale de Volkswagen, Audi a annoncé le rappel de jusqu'à 850 000 véhicules diesel pour abaisser leurs émissions polluantes. Le constructeur allemand est toujours empêtré dans le scandale de la manipulation des niveaux de pollution de ses véhicules.

Le groupe automobile Volkswagen a annoncé sa décision ce 21 juillet 2017 de rappeler quelques 850 000 véhicules diesel de sa marque Audi trop polluants.

Ce rappel volontaire, gratuit pour les clients, concerne des véhicules dotés de moteurs V6 et V8 TDI répondant aux normes Euro 5 et Euro 6 (les plus récentes), en Europe mais aussi dans d'autres pays non spécifiés hormis les Etats-Unis et la Canada, a fait savoir la marque aux anneaux dans un communiqué. Parmi les véhicules rappelés figurent aussi des véhicules des marques Volkswagen et Porsche équipés de ces moteurs.

La veille, 20 juillet 2017, Volkswagen (VW) a accepté de payer à l'Etat de Californie, aux Etats-Unis, plus de 153 millions de dollars de plus dans le cadre du scandale de la falsification des niveaux de pollution de ses véhicules. Cette amende supplémentaire vient s'ajouter aux 533 millions de dollars que le groupe automobile avait déjà versés à l'agence de l'environnement de l'Etat de Californie (Carb).

Démasqué par les autorités grâce à une ONG, le groupe allemand aux 12 marques (Audi, VW, Porsche...) avait reconnu fin 2015 avoir équipé 11 millions de ses voitures dans le monde, dont 600 000 aux Etats-Unis, d'un logiciel minimisant le niveau réel des émissions de gaz nocifs lors des contrôles de pollution.

Pour éviter un procès, VW avait par la suite dû négocier de coûteux plans d'indemnisation avec le ministère de la Justice, le Carb et l'agence fédérale de l'environnement (EPA) et verser des centaines de millions de dollars de dédommagements aux Etats américains.

Lire aussi : Dieselgate : des stratégies frauduleuses chez Renault existeraient depuis plus de 25 ans

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.