Les fidèles contestent les mesures de sécurité permettant d’accéder à la mosquée al-Aqsa à Jérusalem

Les fidèles contestent les mesures de sécurité permettant d’accéder à la mosquée al-Aqsa à Jérusalem© capture d'écran de Ruptly

L'esplanade des Mosquées a été rouverte après l'attaque meurtrière du 14 juillet dernier. Mais les nouvelles mesures de sécurité mises en place par Israël ont engendré une forte contrariété parmi les fidèles.

Ce dimanche 16 juillet des dizaines de fidèles se sont réunis aux abords de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem, manifestant leur mécontentement face aux nouvelles mesures de sécurité introduites par les autorités israéliennes, dont des caméras de surveillance et un détecteur de métaux. Ils ont refusé d’entrer sur l’esplanade, s'agenouillant à l'extérieur pour la prière de midi.

Cet acte de protestation a pour but d'«envoyer le message à l’occupant, qu’on ne cédera jamais, malgré les restrictions, les barricades et les obstacles qu'elle [l'occupation] force à imposer à la mosquée Al-Aqsa», a confié l'un des protestataires.

L'accès au troisième lieu saint de l'islam, un site ultra-sensible au cœur du conflit israélo-palestinien, a été interdit après que trois Arabes israéliens ont tué par balles, le 14 juillet, deux policiers dans la vieille-ville, à Jérusalem-Est.

Lire aussi : Une policière israélienne meurt dans une attaque au couteau, les trois assaillants tués

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.