Egypte : un assaillant au couteau arrêté alors qu'il tentait d'entrer dans une église

- Avec AFP

Egypte : un assaillant au couteau arrêté alors qu'il tentait d'entrer dans une église Source: Reuters
(Image d'illustration)

Un Egyptien a blessé à l'arme blanche un garde de sécurité qui l'a empêché d'entrer dans une église de la ville d'Alexandrie, dans le nord de l'Egypte, selon un responsable de la police.

Le 15 juillet, un garde de sécurité égyptien a été blessé à l'arme blanche par un homme qui souhaitait s'introduire dans une église de la ville d'Alexandrie. L'assaillant a rapidement été maîtrisé par le garde et d'autres personnes venues à son secours. Selon un responsable de la police égyptienne, il est actuellement interrogé. 

«Nous sommes encore en train de vérifier», a-t-il répondu à la question de savoir s'il s'agissait d'un extrémiste. 

Le seul détail donné sur l'assaillant est qu'il est de confession musulmane. 

Les images des caméras de surveillance montrent un homme muni d'un sac tentant d'entrer dans une église avant d'être appelé par un garde de sécurité qui demande à vérifier son sac. L'homme a alors sorti un couteau et blessé le garde au visage. 

Cet incident s'est passé quelques jours après que les responsables de la minorité chrétienne ont annoncé la suspension de certaines de leurs activités, comme les conférences et les sorties, pour des raisons de sécurité. 

Depuis décembre 2016, trois églises coptes ont été la cible d'attentats djihadistes qui ont tué des dizaines de personnes. En mai, Daesh avait revendiqué une attaque contre un bus de pèlerins coptes qui s'était soldée par la mort de 28 personnes.

Les djihadistes ont plusieurs fois menacé de commettre de nouvelles attaques contre les chrétiens en Egypte, qui représentent environ 10% des 90 millions d'habitants du pays.

Le 14 juillet, un homme a poignardé à mort deux touristes allemandes et blessé quatre autres femmes dans une attaque survenue dans la station balnéaire d'Hourghada, dans l'est de l'Egypte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.