Une figure du mouvement anticapitaliste Occupy Wall Street tué en combattant Daesh en Syrie

Une figure du mouvement anticapitaliste Occupy Wall Street tué en combattant Daesh en Syrie
Capture d'écran Twitter

Militant du mouvement pacifiste d'opposition au capitalisme financier, Robert Grodt a été tué près de Raqqa alors qu'il servait comme infirmier dans les rangs des YPG, faction kurde luttant contre Daesh en Syrie.

Dans un communiqué publié le 11 juillet, le groupe armé kurde Unité de protection du peuple (YPG) a annoncé la mort de Robert Grodt, décédé le 6 juillet alors qu'il servait en tant qu'infirmier.

Ce dernier était connu des militants du mouvement pacifiste américain de protestation contre le capitalisme Occupy Wall Street. Lui même engagé dans cette cause, il était en effet tombé amoureux d'une autre militante, avec qui il avait eu un enfant. Celui-ci était devenu un symbole fort du mouvement, et l'enfant avait été surnommé le «premier Occubaby» dans les médias américains

«Repose en puissance, frère», a écrit le mouvement américain sur sa page Facebook, en hommage à Robert Grodt.

Engagés dans la lutte contre le groupe terroriste Daesh en Syrie, les YPG ont également annoncé la mort du volontaire Nicholas Warden, vétéran de l'armée américaine et d'un volontaire britannique, Luke Rutter.

Lire aussi : Syrie : les Etats-Unis promettent de récupérer un jour les armes confiées au milices kurdes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.