Après le défilé et l'hommage aux victimes de Nice, les Français célèbrent la fête nationale

Après le défilé et l'hommage aux victimes de Nice, les Français célèbrent la fête nationale© YANN COATSALIOU Source: AFP

Après le défilé militaire aux Champs-Elysées en présence de Donald Trump et les cérémonies d’hommage aux victimes de l'attentat de Nice, les Français célèbrent la fête nationale, en ce soir du 14 juillet.

Mise à jour automatique
  • A Paris, le traditionnel feu d'artifice du Champs-de-Mars du 14 Juillet a démarré.

  • A Paris, les festivités du 14 Juillet se poursuivent par un concert de musique classique au Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel, avant le fameux feu d'artifice.

    L'orchestre est dirigé par le chef d'orchestre russe Valeri Guerguiev qui avait déjà dirigé le 5 mars 2016 un concert dans la cité antique de Palmyre, en Syrie, pour soutenir la restauration de ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et rendre hommage aux victimes de la guerre.

  • Emmanuel Macron s'exprime lors des cérémonies de commémoration en l'honneur des victimes de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016 : «La France s'est mise à l'unisson de votre douleur. Nous avons oublié le nom de ce meurtrier mais nous avons appris le nom de toutes les victimes.»

    C'est vous peuple de Nice, qui avez rendu à la France entière sa force

    «C'est vous peuple de Nice, qui avez rendu à la France entière sa force. Vous avez permis à la nation de redresser la tête. De cela, je veux vous remercier», a-t-il également déclaré. Et d'ajouter : «Au delà de ce moment de deuil et d'émotion, ce que je vous dois, c'est de poursuivre la lutte contre le terrorisme à l'intérieur et à l'extérieur de nos frontières.»

  • Les noms et âges des victimes de l'attentat du drame sont égrenés, tandis qu'est jouée une musique lente accompagnée d'un chœur, dont certains membres ne parviennent pas à retenir leurs larmes.

  • Le gouverneur de Sousse, jumelée avec Nice, a prononcé un discours de soutien à la ville et aux familles des victimes de l'attentat. «Le terrorisme n'a pas de religion», a-t-il déclaré. Un discours revêtant une forte dimension symbolique, dans la mesure où le terroriste du 14 juillet était originaire de la banlieue de la ville tunisienne. 

  • Un chœur composé d'enfants a entonné «Nissa Bella», l'hymne de la ville des Alpes-Maritimes.

  • Le défilé militaire se termine, un hommage aux victimes va maintenant avoir lieu.

  • Les avions de la patrouille de France, qui étaient ce matin à Paris, sont passés et repassés au-dessus de la ville, lors du défilé militaire en hommages aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016, laissant apparaître un drapeau bleu-blanc-rouge dans le ciel niçois.

Découvrir plus

Emmanuel Macron et Donald Trump assistent ensemble au défilé du 14 Juillet sur les Champs-Elysées.

Arrivé le 13 juillet en France, le président américain a été convié par son homologue français à l’occasion du centième anniversaire de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale.

Emmanuel Macron se rend ensuite à Nice pour un hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet 2016.

Lire aussi : Pour Donald Trump, la France est, finalement, «un pays magnifique»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.