Affaire de famille : à la table du G20, Donald Trump se fait remplacer par sa fille Ivanka

Affaire de famille : à la table du G20, Donald Trump se fait remplacer par sa fille Ivanka© Michael Kappeler Source: AFP
Ivanka Trump au G20 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lorsqu'il s'est absenté pour une rencontre bilatérale, Donald Trump a cédé sa place à la table du G20 à sa fille, déclenchant une polémique que tente désormais d'éteindre son équipe.

Pour Donald Trump, les affaires d'Etat doivent rester... en famille. Lorsqu'il s'est absenté pendant une session de travail du sommet du G20, le président américain s'est fait remplacer par sa fille Ivanka à la table des dirigeants.

Une situation relevée par Svetlana Loukach, conseillère du président russe Vladimir Poutine. Sur le réseau social Twitter, elle a d'abord remarqué, simplement, que le chef de l'Etat américain était accompagné de sa fille. Avant de noter dans un second tweet, supprimé depuis : «Et [Ivanka] le remplace à la table du G20 quand il part pour des rencontres bilatérales», accompagnant son message d'une photo de la fille de Donald Trump entourée du dirigeant chinois Xi Jinping et du Premier ministre britannique Theresa May.

«Ivanka était assise derrière et s'est brièvement assise à la table principale lorsque le président [Donald Trump] est sorti, et que le président de la banque mondiale a commencé à parler de sujets tels que le développement de l'Afrique», a justifié un responsable de l'administration Trump cité par CBS News.

«Quand les autres dirigeants sortent, d'autres personnes viennent s’asseoir à leur place», a-t-il également fait valoir, tentant de tuer la polémique dans l'œuf. Bien trop tard... à l'heure des réseaux sociaux, où le népotisme présumé de Donald Trump est moqué avec force .«Nouvel ordre de succession : président, fille préférée, mari de la fille préférée, fils aîné, autre fils, vice-président», a par exemple tweeté un internaute.

Ivanka Trump, conseillère à la Maison Blanche, est intervenue le 8 juillet lors du sommet au cours d'une discussion sur les moyens de renforcer la place des femmes dans l'économie et le monde des affaires. Donald Trump a félicité sa fille à cette occasion : «Je suis très fier de ma fille Ivanka, je l'ai été depuis le premier jour.» «Si elle n'était pas ma fille, ce serait tellement plus simple pour elle», a-t-il plaisanté, provoquant des rires nerveux autour de lui.

Lire aussi : Un ministre allemand parle de «népotisme» à propos d'Ivanka Trump

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»