CNN dans la tourmente après avoir menacé de diffuser l'identité de l'auteur du GIF de Trump

CNN dans la tourmente après avoir menacé de diffuser l'identité de l'auteur du GIF de Trump© Capture d'écran Twitter
Les menaces de CNN ont encouragé les internautes à créer de nouveaux GIF

La chaîne américaine est accusée de chantage après avoir menacé de révéler l'identité de l'auteur du GIF controversé mettant en scène Donald Trump s'en prenant à CNN, si jamais il recommençait. L'homme s'est pourtant platement excusé.

CNN a déclaré, dans un article publié le 4 juillet, avoir retrouvé l'utilisateur du forum Reddit à l'origine du GIF où l'on voyait Donald Trump lors d'un match de catch s'en prendre à un homme dont le visage avait été remplacé par le logo de la chaîne américaine d'information.

L'auteur s'était précédemment excusé sur le forum puis a renouvelé ses excuses auprès de la chaîne lorsqu'elle l'a contacté. L'homme a alors demandé de ne pas révéler son nom car il craignait pour sa sécurité et celle de sa famille. 

Néanmoins, la chaîne a, dans son article, explicitement déclaré «se réserver le droit de publier son identité» si jamais il décidait de s'en prendre encore une fois à CNN. 

Un chantage qui a eu valeur de déclaration de guerre pour les internautes des forums américains 4Chan et Reddit, mais qui a aussi déclenché la colère du lanceur d'alerte Julian Assange.

«Un réseau de télévision pesant plusieurs milliards de dollars qui fait du chantage à un citoyen pour qu'il ne fasse pas de vidéos humoristique, ce n'est pas du journalisme, CNN», a-t-il tweeté. 


Ces menaces ont encouragé les internautes à multiplier les mêmes ainsi que les GIF sur CNN, défiant la chaîne de révéler leurs identités. 

«Les troglodytes de CNN semblent avoir peur. Balancez-moi !», a déclaré un utilisateur de Twitter. 


«Longue vie aux mêmes !», a écrit un internaute en postant une vidéo de Hulk, avec le visage de Donald combattant CNN.  


Donald Trump a aussi été mis en scène pratiquant un art martial. 


Et en joueur de hockey... plutôt violent. 


Plusieurs internautes ont établi un parallèle entre les menaces proférées par CNN et... l'Etat islamique. 

Sur la toile d'autres internautes ont ironisé sur les conséquences de ces menaces, qui se seraient retournées contre la chaîne.


«CNN vient de se suicider», a déclaré un utilisateur de Twitter. 

Le tweet original posté par le président américain à l'origine de la polémique a été partagé plus de 300 000 fois, ce qui constitue un record pour le compte de Donald Trump. 

Les tensions entre la chaîne américaine et Donald Trump, qui ont démarré avec l'affaire de la prétendue sex-tape russe, n'en sont pas à leur début. Lors d'une conférence de presse en janvier 2017, il avait notamment accusé la chaîne ayant produit plusieurs articles controversés de répandre de fausses informations.

Lire aussi : Trump et CNN échangent les prises de catch sur Twitter (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.