Lavrov: A la veille de la date limite, les parties tentent d’arracher de plus en plus de concessions

Lavrov: A la veille de la date limite, les parties tentent d’arracher de plus en plus de concessions Source: RIA NOVOSTI
Le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov

Le ministre des Affaires étrangères s’est adressé aux journalistes à Vienne, où les pourparlers historiques sur le nucléaire iranien peuvent aboutir aujourd’hui à un accord.

«Toutes les parties ont la volonté de conclure un accord», a déclaré aux journalistes le chef de la diplomatie russe en sortant de la réunion ministérielle à huit clos des pays du groupes 5 + 1 et de l’Iran. Alors que s’approche la fin des négociations, les pourparlers ont nettement progressé, a constaté le responsable russe.

«Nous avons établi une liste de huit à neuf dernières questions à retravailler», a-t-il indiqué, en soulignant que la question d’une prétendue militarisation du programme nucléaire de l’Iran a bien été résolue par les négociateurs. Cependant, le ministre a cité parmi les principaux points de friction l’embargo de livraisons d’armes à Téhéran.

Interrogé à propos des informations sur une possible prolongation du délai, Lavrov a expliqué que «personne ne se pose de limite». «Tout le monde est concentré sur un accord de qualité. Néanmoins, à l’approche de la date butoir, les parties tentent d’arracher de plus en plus de concessions», a concédé le diplomate.

Il s’est cependant montré confiant quant à la conclusion rapide d’un accord. «C’est un document très élaboré, et je crois qu’il ne reste pas beaucoup de temps avant que vous puissiez le consultez», a dit Lavrov aux journalistes.

Les six négociateurs internationaux (Grande-Bretagne, Allemagne, Chine, France, Russie et les Etats-Unis), les représentants de l’Union européenne et de l’Iran se sont réunis aujourd’hui à Vienne pour essayer de finaliser l’accord sur le programme nucléaire de l’Iran. Conformément à un accord-cadre signé en avril 2015, le traité final devait être conclu avant le 30 juin, mais les participants aux pourparlers avaient décidé de repousser ce limite jusqu’au 7 juillet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»