Pakistan : un double attentat sur un marché bondé fait au moins 11 morts

- Avec AFP

Pakistan : un double attentat sur un marché bondé fait au moins 11 morts
Photo ©STR / AFP

D'après les autorités locales, au moins 11 personnes ont trouvé la mort lors d'un double attentat sur un marché bondé à Parachinar, dans le nord-ouest du Pakistan. Le drame s'est produit à l'approche des festivités marquant la fin du ramadan.

Un double attentat a fait ce 23 juin au moins 11 morts et des dizaines de blessés sur un marché de la localité de Parachinar, dans le nord-est du Pakistan. «La première explosion a eu lieu sur le marché, et quand les secours se sont précipités sur le site pour venir en aide aux blessés, il y a eu une deuxième explosion», a précisé Nasrullah Khan, un haut responsable, faisant état d'une vingtaine de blessés.

Un autre responsable local a confirmé le bilan, selon l'AFP. La nature de l'explosion n'est pour l'heure pas connue, et l'attentat n'a pas été revendiqué.

Les marchés de cette ville reculée, proche de la frontière afghane, ont déjà été visés par deux attentats majeurs cette année, qui avaient fait 22 et 24 morts. Quelques heures avant, cette même journée, une autre attaque a fait également au moins 11 morts devant un QG de la police dans la province instable du Baloutchistan, plus au sud. Cette dernière a été revendiquée à la fois par l'organisation djihadiste Daesh ainsi qu'une faction des taliban.

Les musulmans chiites, qui représentent environ 20% de la population pakistanaise, sont considérés comme des hérétiques par nombre de groupes armés pakistanais d'obédience sunnite, qui les prennent régulièrement pour cible. Le double attentat a eu lieu à l'approche des festivités de l'Aïd el-Fitr, qui marquent la fin de la période de jeûne du ramadan.

Lire aussi : Daesh lance une offensive contre les taliban en Afghanistan et tente de s'emparer de Tora Bora

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.