Israël lance la construction d'une colonie en Cisjordanie, l'autorité palestinienne condamne

- Avec AFP

Israël lance la construction d'une colonie en Cisjordanie, l'autorité palestinienne condamne
Les travaux de terrassement ont commencé à Amichai, en Cisjordanie le 20 juin 2017, photo ©Ronen Zvulun/Reuters

Benjamin Netanyahou a annoncé le début des travaux de la colonie d'Amichai, qui sera située en territoires occupés. Une première depuis les accords de paix d'Oslo en 1993 qui pourrait bien compromettre les efforts des émissaires américains.

Les autorités israéliennes ont donné le feu vert à la construction d'une colonie en Cisjordanie, une première depuis les accords de paix d'Oslo, signés en 1993. Cette décision est prise au moment où des émissaires américains tentent de relancer le processus de paix moribond notamment du fait de la colonisation israélienne.

Un timing qui n'a pas échappé à Nabil Abou Roudeina, porte-parole de Mahmoud Abbas le président de l'Autorité palestinienne. Il a aussitôt dénoncé une tentative de faire échouer les efforts américains. «Israël ne croit pas aux efforts américains», a-t-il déploré. Le projet de construction a été annoncé au lendemain de l'arrivée de Jason Greenblatt, l'envoyé du président américain Donald Trump, ainsi que du gendre de ce dernier, Jared Kushner. Ils doivent rencontrer des responsables israéliens et palestiniens pour tenter de relancer des négociations interrompues plusieurs fois, et au point mort depuis le début de 2014.

La colonie, située à Amichai, doit accueillir une quarantaine de familles. Soit environ 300 israéliens, expulsés, en février 2017 par la police de l'Etat hébreu, d'Amona, une colonie qualifiée de «sauvage», c'est-à-dire illégale, même aux yeux de la loi israélienne.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou s'est félicité du début des travaux. «Après des décennies, j'ai le privilège d'être le Premier ministre qui construit une nouvelle colonie en Judée-Samarie», a-t-il déclaré sur Twitter. 

Le terme de «Judée-Samarie» est le nom biblique utilisé par les responsables israéliens pour désigner la Cisjordanie, territoire palestinien occupé, depuis la guerre des Six Jours en 1967, par l'armée israélienne où vivent plus de 400 000 colons israéliens. Plusieurs fois condamnée par les Nations unies, l'existence – et partant, la construction – de colonies israéliennes situées en territoires occupés sont illégales du point de vue du droit international.

La construction de colonies, qui s'est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967, rogne les territoires sur lesquels serait créé un Etat palestinien ou compromet la continuité territoriale, donc la viabilité d'un tel Etat.

Lire aussi : Benjamin Netanyahou appelle l'ONU à démanteler l'agence d'aide aux réfugiés palestiniens

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.