Après 1000 ans de querelle, une rencontre entre les deux Eglises est imminente

Après 1000 ans de querelle, une rencontre entre les deux Eglises est imminente Source: RIA NOVOSTI
Une paroissienne dans une église orthodoxe

Le jour de la rencontre historique entre le dirigeant de l’Eglise orthodoxe russe, le patriarche Cyrille, et le Pape François est chaque jour plus proche, estime le chef du service des Affaires étrangères de l’Eglise russe, le métropolite Hilarion.

«Une telle rencontre approche chaque jour, mais elle doit être bien préparée», a déclaré le métropolite Hilarion dans une interview au journal italien Corriere della Sera. Cependant, il n’a pas précisé la date de cette rencontre qui aura lieu en territoire neutre – il a nommé l’Autriche et la Hongrie parmi les options possibles – mais «la dynamique est bonne», a-t-il souligné.

Si c’est le cas, cela sera une véritable percée dans les relations entre les deux Eglises qui sont en querelle depuis le schisme de 1054 quand la branche Est des chrétiens s’est séparée de Rome et a fondé l’Eglise orthodoxe prenant pour capitale Constantinople. A la chute de Constantinople, c’est Moscou qui a pris le nom de «troisième Rome» et s’est convertie en centre de la confession orthodoxe. Mais les deux Eglises sont restées brouillées jusqu’à ce jour. 

Les relations entre les deux Eglises restent cependant assez compliquées pour le moment, alors que l’Eglise orthodoxe accuse les catholiques d’avoir essayé de convertir des orthodoxes lors de l’effondrement de l’Union soviétique.

Un des principaux contentieux est le sort de plusieurs propriétés que Joseph Staline a confisqué à l’Églises catholiques orientale. L’Eglise catholique souhaite les récupérer dans son giron. Mais malgré les disputes existantes, les dirigeants des deux Eglises ont exprimé leur volonté de se rencontrer ; le Pape a par exemple dit au patriarche Cyrille que ce dernier «pouvait l’appeler, et il viendrait peu importe où».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»