Leader de l'opposition arrêté au Maroc : onzième nuit de manifestation, la police s’interpose

- Avec AFP

Leader de l'opposition arrêté au Maroc : onzième nuit de manifestation, la police s’interpose© capture d'écran de Ruptly

Dans la soirée du 6 mai, des activistes marocains ont manifesté dans la ville de Al-Hoceïma pour réclamer la libération du leader de l'opposition Nasser Zefzafi. La protestation s’est terminée par des heurts avec la police.

Pour la onzième nuit consécutive, des centaines de personnes sont descendues dans les rues de plusieurs quartiers de la ville marocaine d'Al-Hoceïma, où les forces anti-émeute étaient déployées pour empêcher tout regroupement, d'après un journaliste sur place, donnant lieu à des face à face tendus. Dans le quartier de Sidi Abed, les policiers sont intervenus pour disperser plusieurs dizaines de protestataires et ont procédé à cinq nouvelles arrestations.

Cette province est secouée depuis sept mois par un mouvement de contestation revendiquant le développement du Rif, une région historiquement frondeuse et géographiquement enclavée que les protestataires jugent «marginalisée» par le pouvoir central.

Lire aussi : La contestation sociale perdure au Maroc après l'arrestation d'un leader de l'opposition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.