CNN a-t-elle mis en scène une manifestation de musulmans à Londres contre le terrorisme ?

CNN a-t-elle mis en scène une manifestation de musulmans à Londres contre le terrorisme ?© Capture d'écran de la vidéo de @KTHopkins sur Twitter
CNN a-t-il mis en scène une manifestation contre le terrorisme ?

CNN est accusée d'avoir organisé une fausse manifestation de membres de la communauté musulmane contre le terrorisme. La chaîne américaine, appuyée par des journalistes étrangers présents sur place dément toute instrumentalisation.

Le 4 juin, au lendemain de l'attaque de Londres qui a fait sept morts et 48 blessés, la journaliste du Daily Mail Katie Hopkins, a posté une vidéo sur Twitter, se demandant si la chaîne américaine CNN n'avait pas créé de toutes pièces une manifestation contre l'islamisme.

Sur la vidéo, on peut voir la journaliste de CNN Becky Anderson, debout au coin d'une rue, micro en main, attendant que des manifestants remplissent le périmètre. 

Les manifestants arrivent, pour beaucoup des femmes voilées arborant des pancartes sur lesquelles sont inscrits des slogans comme «Daesh ne passera pas» et «L'amour vaincra».

Mais selon Katie Hopkins, plusieurs personnes semblent diriger leurs mouvements, agitant leurs mains, comme pour indiquer aux «manifestants» où se placer, sans que l'on distingue s'il s'agit de journalistes, de spectateurs ou d'autres manifestants.

«CNN en train de broder une histoire, juste devant vos yeux», dit le tweet de la journaliste du Daily Mail.

Katie Hopkins a également tweeté que la chaîne britannique BBC News avait diffusé des images de cette manifestation, comme s'il s'agissait d'une «vraie information».

Aussitôt, Donald Trump Jr, le fils du président américain a déclaré n'être «absolument pas surpris». «Ils fabriquent ce qu'ils veulent, le mettent en avant et le vendent», a-t-il tweeté. 

CNN dément toute instrumentalisation, appuyée par d'autres journalistes étrangers présents sur place

Le correspondant de CNN Brian Stelter a défendu sa chaîne, expliquant que la police avait en fait autorisé les manifestants à se diriger vers les caméras, qui étaient déjà installées, et assurant que CNN n'avait joué aucun rôle dans ce rassemblement.

Une version confirmée par d'autres journalistes présents sur place, comme Wolfgang Wichmann du journal télévisé allemand ARD et qui travaille pour le site Internet tagesschau.de. Ce dernier explique que les forces de l’ordre britanniques auraient permis aux manifestants de passer le cordon de sécurité mis en place afin de déposer des fleurs et montrer d'eux-mêmes leurs pancartes aux journalistes présents.

Par ailleurs, la journaliste indépendante française Amandine Sanchez a fait savoir que des équipes de télévision américaines dirigeaient bel et bien les manifestants à certains moment, leur demandant notamment d'ajuster leurs pancartes pour qu'elles soient bien visibles sur les images.

D'après le témoignage de la journaliste française, les manifestants sont donc spontanément venus auprès des journalistes afin de leur montrer leur pancartes, après y avoir été autorisés par les policiers. 

Lire aussi : CNN accusée de censure après avoir refusé de diffuser un spot de Donald Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales