Daesh revendique l'attentat de Londres

Daesh revendique l'attentat de Londres© Hannah Mckay Source: Reuters

Sept personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées dans l'attentat de Londres du 3 juin. Les trois assaillants ont été abattus durant la soirée. Le 4 juin, 12 personnes ont été arrêtées par la police anglaise.

L'attentat de Londres du 3 juin a été commis par «un détachement de l'Etat islamique», a annoncé Amaq, l'agence de propagande de l'EI, dans un communiqué publié le 5 juin.

Le dernier bilan de cet attentat est de sept morts, selon les autorités britanniques.

Plus tôt, le Premier ministre Theresa May avait lié cette attaque à «l'idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste» dans une déclaration devant le 10 Downing Street.

Après une journée de suspension de la campagne électorale, elle a annoncé le maintien des élections législatives prévues pour le 8 juin et qui doivent renouveler la chambre des Communes alors que le Royaume-Uni s'apprête à négocier le Brexit, .

Des perquisitions ont été effectuées à Barking, banlieue multi-ethnique de l'est de Londres. La police y a arrêté 12 personnes âgées de 19 à 60 ans. L'une d'entre elles a été rapidement relâchée. Un photographe de l'AFP a pu voir sur place les forces de l'ordre emmener dans un fourgon quatre femmes.

D'après Sky News, la police, lourdement armée, a perquisitionné au domicile d'un des trois auteurs de l'attaque. Avec deux complices, il avait foncé, au volant d'une camionette, sur le London Bridge le 3 juin au soir. Les trois hommes ont été peu après abattus par la police alors qu'ils attaquaient les passants à l'arme blanche.

Lire aussi : Un Français tué dans l'attentat de Londres

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales