L'enquête continue après l'attentat meurtrier sur le London Bridge et à Borough Market

- Avec AFP

Une camionnette a fauché plusieurs personnes sur le London Bridge, à Londres, ses trois occupants ont par la suite poignardé des passants dans le quartier de Borough Market, avant d'être neutralisés. La police fait état de sept morts et 48 blessés.

Mise à jour automatique
  • L'Espagnol Ignacio Echeverria, 39 ans, qui s'était interposé lors de l'attentat de Londres entre une femme et son assaillant, est mort, ont confirmé ce 7 juin 2017 plusieurs membres de sa famille ainsi que le ministère des Affaires étrangères espagnol, selon l'AFP.

  • Un corps a été repêché le 6 juin dans la Tamise par la police britannique qui est à la recherche d'un disparu français, Xavier Thomas, depuis l'attentat qui a fait sept morts le 3 juin à Londres, a annoncé le 7 juin la police.

    «L'identification formelle doit encore avoir lieu», ajoute la police, qui précise avoir informé «les proches de M. Thomas». Xavier Thomas est âgé de 45 ans. Si le corps est le sien, il serait la huitième victime de l'attentat et la troisième de nationalité française. 

  • Un deuxième Français, précédemment porté disparu, a été identifié parmi les personnes tuées dans l'attentat de Londres, a annoncé  le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian dans un communiqué.

    «A l’heure actuelle, le bilan des victimes françaises de l’attaque de Londres est de deux morts et de 8 blessés, dont 4 graves», tandis qu'un ressortissant «reste porté disparu», détaille le communiqué.

  • La police britannique a annoncé l'arrestation d'un homme de 30 ans dans le cadre de l’enquête sur l'attentat de Londres perpétré le 3 juin qui a fait 7 morts et 48 blessés.

    L'homme a été arrêté dans le cadre d'une perquisition menée à Ilford, un quartier de l'est de Londres, non loin de Barking, où habitaient deux des auteurs de l'attentat revendiqué par le groupe Etat islamique.

  • Le troisième auteur de l'attentat de samedi à Londres était Youssef Zaghba, un Italo-Marocain de 22 ans repéré et signalé par les services de renseignement italiens, ont annoncé les quotidiens Corriere della Sera et Repubblica.

    Lire aussi : Londres : l'identité des trois assaillants, Youssef Zaghba, Khuram Butt et Rachid Redouane, révélée

  • La police britannique a révélé le nom et la photo de deux des trois assaillants qui ont fait 7 morts sur le London Bridge et à Borough Market samedi comme étant Khuram Butt et Rachid Redouane.

    Le commandant de l’unité anti-terroriste Mark Rowley a précisé que Butt, un Britannique de 27 ans, était connu des services de sécurité, qui n’avaient pas d’éléments laissant penser qu’il préparait un attentat. Redouane, 30 ans, avait prétendu être de nationalité marocaine et libyenne et était inconnu des services, selon le responsable.

    Le commandant de l’unité anti-terroriste Mark Rowley a précisé que Butt, un Britannique de 27 ans, était connu des services de sécurité, qui n’avaient pas d’éléments laissant penser qu’il préparait un attentat. Redouane, 30 ans, avait prétendu être de nationalité marocaine et libyenne et était inconnu des services, selon le responsable.

    Lire aussi : Attentat de Londres : la police donne l'identité de deux assaillants

  • Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, en déplacement à Londres, a déclaré lors d'une conférence de presse : «Nous dénombrons une victime française décédée, deux personnes disparues et huit blessés dont quatre dans un état grave».

    «Nous devons prendre des mesures conjointes avec le Royaume-Uni. Nous mènerons un combat déterminée face au terrorisme. [...] Ils ne gagneront pas. Ce qui est en jeu, c'est la démocratie, c'est la liberté, c'est notre manière de vivre. La France se tient au côté du Royaume-Uni et notre coopération est concrète sur le terrain. [...] Il n'y a aucune raison que ça change», a ajouté le ministre français.

  • Trois jours après l’attaque meurtrière qui s’est produite près de Borough Market, les habitants, émus, apportent des fleurs et déposent des bouquets dans Newcomen Street, non loin de l'endroit où la tuerie s’est produite.

Découvrir plus

Un «incident majeur» s'est produit le 3 juin sur le London Bridge, dans le centre de Londres, selon la police des transports. Cette dernière a précisé dans un communiqué que le pont avait été fermé dans les deux sens, ajoutant que cet incident avait fait «plusieurs victimes» qui semble avoir impliqué «un véhicule et un couteau».

Selon la BBC, certaines informations font état d'une camionnette qui aurait heurté des piétons et il y aurait 5 blessés. Les images des télévisions montrent de nombreux véhicules de police bloquant toute la zone.

La camionnette, qui roulait à environ 80 km/h, a quitté la chaussée pour foncer sur le trottoir contre des passants, selon un témoin cité par la chaîne britannique.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux témoignages font état d'une forte présence policière sur les lieux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.