Et rebelote pour WestJet : les menaces anonymes à la compagnie continuent

WestJet© Todd Korol Source: Reuters
WestJet

Quatrième menace sur des vols nationaux canadiens. Les autorités croient à un «troll» qui aurait une dent contre West Jet mais gardent leurs précautions.

Hier soir, jeudi 2 Juillet, la compagnie aérienne WestJet a reçu sa quatrième menace à la bombe cette semaine. Le vol 1709 reliant Los Angeles à Victoria a pu atterrir à destination sans incident.

Les passagers ont dû laisser leurs affaires et surtout leurs appareils électroniques dans l’avion lors de l'évacuation.

James Bogusz de l’autorité de l’aéroport Victoria a déclaré a la CBC qu’elles (les autorités) ne considéraient pas ces appels a la bombe comme étant des menaces crédibles. Cependant ils prennent des précautions et des chiens de détection ont été employés lors de la fouille de l’appareil.

John Thomson, le vice-president du Strategic Capital Intelligence Group,a dit plus tôt jeudi que ces menaces étaient beaucoup trop focalisées sur WestJet pour être considérées comme ayant un rapport avec le terrorisme. 

«Je pense qu'il s'agit plutôt de quelqu'un qui en veut personellement à la compagnie», a-t-il déclaré.

Ces menaces ont également un coût élevé. Selon l’association des Transports de l’Air International, le cout opérationnel de ces canulars se trouverait autour de 15 000 dollars américains (13 500 euros) pour les vols domestiques et pouvant s’élever jusqu’à plus de 100 000 dollars américains (90 000 euros) pour les vols internationaux.

En attendant, l’enquête continue.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales