Photo d'un faux Trump décapité : l'humoriste Kathy Griffin s'excuse d'être «allée trop loin»

Photo d'un faux Trump décapité : l'humoriste Kathy Griffin s'excuse d'être «allée trop loin»
Capture d'écran YouTube, ©Tyler Shields, DR

En publiant une photo la mettant en scène tenant une fausse tête décapitée du président américain, une humoriste et présentatrice a choqué de nombreux internautes, dont Donald Trump lui-même. Devant le tollé, Kathy Griffin a présenté ses excuses.

L'image représentant la tête décapitée et sanguinolente de Donald Trump était devenue virale sur les réseaux sociaux. Connue notamment comme présentatrice de l'émission Fashion Police sur la chaîne consacrée aux peoples Entertainment Television (E!), Kathy Griffin avait posé le 30 mai 2017 devant l'objectif du photographe Tyler Shields, tenant une fausse tête, fraîchement tranchée, du président américain. Les services secrets américains, qui n'ont guère goûté cet humour, ont repris le dossier – comme toute menace à l'encontre du chef de l'exécutif américain.

Aussi, face au tollé, la présentatrice et humoriste, opposante de longue date à Donald Trump, a retiré l'image des réseaux et présenté de plates excuses. «J'ai dépassé les limites», a déclaré la présentatrice, opposante virulente de longue date à Donald Trump, et très active depuis son élection. «Je [ne] suis [qu']une humoriste [...] j'ai bougé la ligne puis je l'ai franchie», a-t-elle concédé, ajoutant : «Je suis allée bien trop loin [...] ce n'était pas drôle, j'ai pigé.»

Plus tôt le 31 mai, réagissant à la publication de la photo, Donald Trump avait fait part de sa désapprobation. «Kathy Griffin devrait avoir honte d'elle», a-t-il déclaré sur Twitter, «mes enfants, tout particulièrement mon fils de 11 ans Baron, ont passé un moment difficile».

Au moment de faire la photo, dans une vidéo en coulisses, Kathy Griffin expliquait qu'elle-même et le photographe Tyler Shields n'avaient pas peur, selon ses termes, de faire des «images qui font du bruit». Mission accomplie.

Lire aussi : Snoop Dogg tire en direction de Donald Trump dans un clip et crée la polémique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»