Le déploiement secret de quatre lance-missiles américains indigne le président sud-coréen

Le déploiement secret de quatre lance-missiles américains indigne le président sud-coréen© US Forces Korea Source: AFP

Alors que l'installation de deux lances missiles américains THAAD faisait déjà polémique en Corée du Sud, le président nouvellement élu a ouvert une enquête après avoir découvert que quatre autres avaient été importés à l'insu de son administration.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a ordonné le 30 mai l'ouverture d'une enquête sur l'installation de quatre lance-missiles supplémentaires dans le pays, dans le cadre du déploiement du bouclier antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense).

Yoon Young-chan, porte-parole du président, a déclaré lors d'un point de presse que Moon Jae-in s'était dit «très choqué» par cette affaire après en avoir été informé par son conseiller en chef à la sécurité nationale.

«Le président Moon Jae-in a ouvert une enquête afin de déterminer comment les quatre lance-missiles ont été acheminés sur le territoire, qui a pris une telle décision et pourquoi cela n'a pas été signalé à la nouvelle administration», a précisé Yoon Young-chan cité par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Le déploiement du système anti-missile américain THAAD dans le district de Seongju (sud-est) avait été validé par le gouvernement conservateur précédent et la présidente Park Geun-Hye, destituée à la suite d'un scandale de corruption. Il ne faisait officiellement état que de deux lances-missiles.

Moon Jae-in, le nouveau président libéral élu le 9 mai, avait promis durant sa campagne de revoir l'accord controversé sur le système anti-missiles. Son parti s'était prononcé pour la suspension du déploiement THAAD car, selon ses députés, l’ancienne administration n’a pas su convaincre la population de la nécessité de cette mesure.

Lire aussi : La Corée du Sud a peur que le bouclier antimissile américain ne fasse d'elle une cible

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.