Première rencontre entre Trump et Macron, à l'ambassade américaine à Bruxelles (VIDEO)

- Avec AFP

Première rencontre entre Trump et Macron, à l'ambassade américaine à Bruxelles (VIDEO)© Jonathan Ernst Source: Reuters
Emmanuel Macron, Donald Trump et Melania Trump

Plusieurs sujets de l'ordre du jour international, comme les crises syrienne, ukrainienne et coréenne, ainsi que l'accord de Paris sur le climat, seront abordés pendant la première entrevue entre les présidents français et américain.

Le président américain Donald Trump a accueilli le 25 mai son homologue français Emmanuel Macron à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles pour leur toute première rencontre, un déjeuner de travail en marge d'un sommet de l'OTAN, d'après un journaliste de l'AFP. Melania Trump était également sur le perron de l'ambassade pour recevoir le nouveau président français, dont l'épouse Brigitte ne participait pas à ce déjeuner de travail. 

Au menu, chargé, d'une rencontre prévue pour durer une heure : le sommet de l'OTAN et celui du G7 qui s'ouvrira le 25 mai en Italie, les crises régionales (Syrie, Ukraine, Corée du Nord...), l'économie et le respect, toujours incertain, par la nouvelle administration américaine, de l'accord de Paris sur le climat.

Trump loue la «formidable victoire» de Macron

Après la traditionnelle poignée de main, Donald Trump a longuement félicité son hôte, de plus de 30 ans son cadet. «C'est un grand honneur pour moi d'être avec le nouveau président de la France, qui a mené une campagne incroyable et a remporté une formidable victoire», a lancé le président républicain, qui s'enorgueillit d'avoir bousculé les codes traditionnels de la politique en accédant à la surprise générale à la Maison Blanche.

«Tout le monde en parle à travers le monde. Bravo. Bien joué!», a-t-il ajouté, soulignant que les sujets de discussion seraient nombreux et que la lutte contre le terrorisme figurerait en bonne place.

«Je suis très heureux pour ma part aussi d'être avec le président Trump», a répondu Emmanuel Macron, évoquant, parmi la large palette de sujets à l'ordre du jour : la lutte contre le terrorisme et «les sujets climatiques et énergétiques». «Je suis très heureux de pouvoir, ensemble, changer beaucoup de choses», a-t-il ajouté.

Compte tenu de la relative brièveté de cette rencontre organisée dans la salle à manger au décor d'inspiration japonaise de l'ambassade américaine, l'Elysée avait annoncé le 24 mai la préparation d'échanges «très directs» et «concis» entre les deux dirigeants.

«Nous essaierons aussi de faire avancer la question du climat», avait-on expliqué de même source.

Emmanuel Macron, élu le 8 mai et investi le 14, fait, avec cette rencontre et le sommet de l'Alliance atlantique qui suivra, ses premiers pas dans la diplomatique internationale en tant que président de la République. Il s'envolera ensuite le 26 mai pour le G7 de Taormine (Italie). Puis il recevra le 29 mai le président russe Vladimir Poutine dans le cadre très royal de Versailles, près de Paris, un autre test diplomatique majeur, avant le G20 de Hambourg (Allemagne) début juillet.

Donald Trump figurait parmi les premiers dirigeants à l'avoir félicité après son élection, lui adressant dans un tweet ses «félicitations» pour «sa large victoire» et se disant «impatient de travailler avec lui».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.