Quand Twitter découvre les plans de domination mondiale de Donald Trump

Quand Twitter découvre les plans de domination mondiale de Donald Trump

Une photo prise lors de l'ouverture du centre anti-extrémisme à Riyad qui montre le président américain et le roi Salmane les mains sur un globe terrestre a ravivé la flamme créatrice des internautes et les spéculations sur leurs intentions.

Pour sa première visite à l'étranger, Donald Trump était en Arabie saoudite, où il s'est démené pour se montrer en tant qu'allié indéfectible de Riyad. Après avoir signé un contrat d'armement faramineux avec la maison des Saoud et désigné l'Iran comme une menace terroriste au même niveau que Daesh et Al-Qaïda, il s'est ensuite rendu dans un centre voué à combattre «les idéologies extrémistes».

Accompagné du président égyptien Abdel Fatah al-Sissi et du roi Salmane, le milliardaire américain a pris la pose, les mains sur un globe terrestre luminescent. La scène, qui rappelle les meilleurs Comics où les méchants préparent la conquête du monde dans un rire bruyant, a immédiatement enflammé la toile.

Le cliché a été détourné de mille et une façons, un internaute imaginant par exemple les leaders sous l'influence de l'œil de Sauron, l'instigateur de la création des anneaux de Pouvoir.

Un autre internaute a dressé un parallèle avec le film Space Jam, dans lequel des personnages inconséquents reçoivent des super-pouvoirs après avoir touché un orbe.

Skeletor, l'ennemi juré de Musclor, se demande pour sa part pourquoi il est le seul Seigneur du Mal a ne pas avoir un orbe luminescent.

D'autres internautes ont mis en avant les pouvoirs mystiques du globe lumineux, qui «contrôle» désormais le président américain. «Deux yeux ternes et sans paupières, toujours ouverts, voyant ses horreurs et servant sa volonté.»

Certains ont imaginé l'inverse à travers les commentaires du porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer : «Tout ce que je peux dire c'est que le président est fatigué après avoir transmis ses supers pouvoirs cosmiques dans l'orbe.»

Estimant que la photo zoomée ne rendait pas justice à la scène, une internaute l'a postée en entier. «Et ce n'est pas plus bizarre du tout», note-t-elle avec sarcasme.

«Oh vous savez, une poignée de ploutocrates dans une pièce sombre posant leurs mains sur un orbe luminescent d'une façon absolument non-Illuminati», se moque un autre.

Un utilisateur de Twitter a imaginé le conflit intérieur du célèbre Youtuber Alex Jones – fervent soutien de Donald Trump et défenseur de nombreuses théories du complot – devant cette image.

Pour ne rien enlever à l'étrangeté de la scène, l'Eglise de Satan a officiellement démenti via son compte Twitter qu'il s'agissait d'un rituel satanique.

Lire aussi : «We» : en deux lettres Donald Trump met Twitter en ébullition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.