Pour la première fois de l'Histoire, les reliques de Saint Nicolas arrivent en Russie

Pour la première fois en dix siècles, les reliques de Saint Nicolas de Myre ont quitté Bari, en Italie, pour être acheminées en Russie. Durant deux mois, les fidèles pourront les vénérer à Moscou et à Saint-Pétersbourg.

Dans l’après-midi du 21 mai, les reliques de Saint Nicolas de Myre sont arrivées à l'aéroport de Moscou, afin d'être transportées jusqu'à la cathédrale du Christ-Sauveur. Elles viennent de la ville de Bari, dans le Sud-Est de l'Italie, où elles sont conservées depuis 930 ans. C'est grâce à un accord négocié le 12 février 2016 entre le pape François et le patriarche Kirill que ce transfert temporaire a été possible.

Des fidèles pourront vénérer les reliques dans la cathédrale de la capitale russe, jusqu'au 12 juillet. Elles prendront ensuite la route de Saint-Pétersbourg, où elles resteront exposées au public jusqu’au 28 juillet.

Lire aussi : Les reliques de Saint Nicolas, conservées à Bari, en route vers la Russie (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.