Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation

Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation© Siberian Times
L'étrange créature échouée sur une plage de Sibérie
Suivez RT France surTelegram

La carcasse sanglante d'un animal plus qu'étrange a été retrouvée échouée sur une plage près d'un aéroport sur l'île de Sakhaline dans l'extrême orient russe. Curieux et chercheurs spéculent toujours sur sa nature.

La créature a un énorme bec d'oiseau comme celui d'une mouette et de la fourrure sur tout le corps en particulier la queue. 

Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation© Siberian Times
Un dauphin avec un bec et de la fourure ?

Les scientifiques n'ont pas encore établi la nature de cet animal mutant qui possède certaines caractéristques d'un dauphin mais fait deux fois la taille d'un être humain.

Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation© Siberian Times
D'où peut venir cette étrange créature ?

Les images prises par le Siberian Times ont en effet de quoi faire frémir n'importe quel scientifique. Le directeur de l'institut de recherche sur la faune maritime et l'océanologie, interrogé par le Siberia Times, considère l'animal comme une sorte de dauphin.

Il proviendrait d'eaux bien plus chaudes et aurait dérivé jusqu'à l'île de Sakhaline pour y mourrir.

Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation© Siberian Times
Les experts se creusent encore la cervelle

En effet, il arrive souvent que des animaux marins tropicaux se retrouvent dans les eaux russes où ils meurent de froid.

Sauf que dans le cas présent, l'animal est recouvert de fourrure, ce qui met à mal l'hypothèse de l'expert. 

En tout état de cause, la nouvelle n'a pas manqué de piquer le curiosité des russes qui se demandent toujours quelle est cette créature et surtout, comment s'est-elle retrouvée sur une plage de Sakhaline ? 

Certains avancent l'hypothèse qu'il s'agirait d'un dauphin du Gange, présent dans les eaux douces d'Inde, du Pakistan, du Népal et du Benglasdesh. Certes, ils se différencient des dauphins habituels par leur forme, leur couleur et leur manière de nager, mais ils n'ont absolument aucune fourrure et sont beaucoup plus petits que la carcasse de cette créature. Le mystère reste donc entier.

La Russie retrouve régulièrement des animaux très étranges dans ses eaux, qu'elles soient douces ou de mer. Ains, des pêcheurs russes dans la région d'Arkhangelsk au nord de la Russie ont récemment attrappé un poissons monstrueux à tête de reptile et aux écailles fossilisées.

Les pêcheurs auraient été incapables d'identifier à quel type de poisson appartenait la créature. Sa tête rappelle celle d'une tortue et ses écailles sont fossilisés. Elle a également une barbe d'aiguilles épineuses et une ventouse.

L'année dernière, dans la même région, un poisson arborant des dents d'humain s'était retrouvé dans les filets. Les scientifiques en avaient déduit qu'il s'agissait d'un poisson Pacu d'Amérique du Sud qui est une sorte de piranha.

Récemment, un jeune femme a posté une photo d'un animal semblant être un mélange entre une tortue et un dinausore.

Mamouth, dauphin ou pélican ? Un très étrange animal échoué en extrême orient russe fait sensation© Anastasia Steshina
Une tortue-aligator, la plus lourde tortue d'eau douce au monde

Les experts ont fini par conclure qu'il s'agissait d'une tortue-aligator, la plus lourde tortue d'eau douce au monde. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix