Rachat de WhatsApp : la Commission européenne inflige une amende de 110 millions d'euros à Facebook

Rachat de WhatsApp : la Commission européenne inflige une amende de 110 millions d'euros à Facebook© Gabriel Bouys / AFP
Le géant des réseaux sociaux sanctionné par Bruxelles

Accusée d'avoir masqué ses intentions d'échanger les données confidentielles des utilisateurs de WhatsApp avec Facebook, la société de Mark Zuckerberg a été condamnée par Bruxelles à payer une amende d'une centaine de millions d'euros.

La Commission européenne a infligé le 18 mai une amende de 110 millions d'euros au réseau social Facebook, estimant que la société américaine avait fourni des renseignements inexacts dans le cadre l'enquête de l'Union européenne sur son rachat de l'application mobile WhatsApp.

«La décision d'aujourd'hui envoie un signal fort aux entreprises, montrant qu'elles doivent respecter tous les aspects du règlement de l'UE sur les concentrations, y compris l'obligation de fournir des informations exactes», a commenté Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, citée par l'AFP.

Fin 2016, la Commission européenne avait annoncé que Facebook risquait une amende de 125 millions de dollars pour avoir masqué ses intentions de partager les données confidentielles des utilisateurs de WhatsApp avec le réseau social.

La société de Mark Zuckerberg avait racheté l'application de messagerie cryptée pour 19 milliards de dollars en 2014. Cette opération n'a pas été remise en cause en tant que telle par Bruxelles.

Lire aussi : Colère des utilisateurs après que WhatsApp annonce que ses données seront récupérées par Facebook

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales