Afghanistan : six morts dans une attaque contre la TV publique

- Avec AFP

 Afghanistan : six morts dans une attaque contre la TV publique © Parwiz Parwiz Source: Reuters
Le lieu de l'attaque à Jalalabad

Des assaillants armés ont attaqué le 17 mai le siège de la radio-télévision afghane (RTA) au cœur de Jalalabad, capitale de la province instable du Nangarhar dans l'est. L'Etat islamique a revendiqué l'attaque qui a fait six morts.

«Plusieurs hommes armés sont entrés dans le bâtiment de la RTA et les forces de sécurité sont en train de riposter, nous n'avons pas d'autres détails», a déclaré à l'AFP le porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar, Attaullah Khogyani, dont les bureaux sont situés face à la RTA.

L'assaut, qui a duré plus de quatre heure avant que le dernier des quatre assaillants soit tué, a fait six morts et 17 blessés. Quatre civils figurent parmi les morts et deux membres de la sécurité, selon Gulab Mangar, gouverneur de cette province de l'est du pays. 

«Il y avait quatre attaquants, l'un s'est fait exploser à l'entrée de la RTA tuant un garde. Les trois autres sont entrés dans le bâtiment où nos forces de sécurité les ont suivis. Les combats ont duré quatre heures, les forces de sécurité ont fait attention de ne pas causer davantage de dégâts», a expliqué le gouverneur.

Deux heures après le début de l'attaque, son porte-parole, Attaullah Khogyani, joint par l'AFP, avait rapporté qu'il entendait toujours les tirs en provenance de la RTA, dont le siège local est proche du quartier général de la police et des bureaux du gouverneur provincial.

«Dès que j'ai entendu des tirs, j'ai pris la fuite mais mes collègues sont toujours coincés à l'intérieur», a par ailleurs rapporté un photographe de la RTA sous couvert de l'anonymat.

Lire aussi :Le chef de Daesh en Afghanistan tué lors d'un raid américano-afghan

Daesh a revendiqué l'attaque quelques heures après l'assaut.

Les bâtiments de la RTA sont situés à Jalalabad, la capitale de la province du Nangarhar, à la frontière avec le Pakistan. Les terroristes de Daesh ont établi un bastion dans cette région où la présence des Taliban est également très forte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.