Les navires de guerre russes, cibles potentielles de Daesh, selon Ankara

Les navires de guerre russes, cibles potentielles de Daesh, selon Ankara© Vasily Batanov Source: Sputnik
Le navire de guerre russe Tsezar Kounikov

D'après le renseignement turc, l’Etat islamique planifierait des attentats contre des bâtiments de guerre russes passant par le détroit du Bosphore. Les autorités turques auraient renforcé la sécurité dans la région en conséquence.

Les autorités d’Istanbul ont renforcé leurs mesures de sécurité pour prévenir une potentielle attaque terroriste de Daesh contre des navires de guerre russes dotés de missiles passant par le détroit du Bosphore, a révélé ce 16 mai le quotidien turc Hurriyet Daily Newsqui cite à son tour le journal Habertürk. Cette décision a été prise sur recommandation des services de renseignement turc, qui aurait appris que le groupe djihadiste pouvait planifier ce type d'attaque.

Lire aussi :Jusqu'à onze navires de guerre russes pourront désormais s'amarrer dans le port de Tartous en Syrie

La police turque aurait déjà perquisitionné les endroits d'où Daesh pourrait potentiellement lancer une attaque. Un total de 146 lieux auraient été déterminés et des points de contrôle y auraient été établis.

Selon les médias turcs, un hélicoptère de police et des navires d’assaut accompagnent désormais systématiquement les navires russes lors du passage du détroit du Bosphore. Ainsi, le bâtiment de guerre russe Tsezar Kounikov était accompagné le 15 mai d’un navire des garde-côtes turcs à son retour de mission en Syrie, où il avait livré du matériel.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.