Trump, Poutine, Merkel... les dirigeants du monde réagissent à la victoire d'Emmanuel Macron

Trump, Poutine, Merkel... les dirigeants du monde réagissent à la victoire d'Emmanuel Macron© Thomas SAMSON Source: AFP
Emmanuel Macron

Dès l'annonce des premières estimations du second tour de la présidentielle, un certain nombre de chefs d'Etat et de gouvernement ont félicité Emmanuel Macron pour sa victoire.

Mise à jour automatique
  • Donald Trump va rencontrer pour la première fois le président élu français Emmanuel Macron en marge du sommet de l'Otan à Bruxelles le 25 mai, a annoncé le 8 mai la Maison Blanche après une conversation téléphonique entre les deux hommes.

    «Le président Trump a fait part de son souhait de travailler étroitement avec le président élu Macron pour faire face à des défis communs et il a souligné la longue et solide tradition de coopération entre les Etats-Unis et son plus vieil allié, la France», a poursuivi le compte-rendu de la Maison Blanche.

  • Le président des Etats-Unis Donald Trump a félicité par téléphone Emmanuel Macron pour sa victoire lors de l'élection présidentielle française, a rapporté la Maison Blanche.

    Fidèle à ses habitudes, le président américain avait déjà adressé, la veille, ses félicitations au nouveau chef de l'Etat français sur Twitter, déclarant avoir hâte de travailler avec lui.

    Emmanuel Macron s'est également entretenu par téléphone avec plusieurs autres dirigeants étrangers : Theresa May, Angela Merkel, Justin Trudeau et Recep Tayyip Erdogan.

  • La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que le nouveau président français Emmanuel Macron portait les espoirs «de millions de Français et aussi de beaucoup de gens en Allemagne et en Europe».

    «Emmanuel Macron a mené une campagne pro-européenne courageuse, il défend l'ouverture sur le monde et est résolument pour l'économie sociale de marché», a-t-elle fait savoir lors d'une conférence de presse à Berlin, le 8 mai, tout en saluant sa «magnifique victoire».

    «Je lui souhaite, ainsi qu'aux Français, tout le succès imaginable», a-t-elle ajouté.

    Alors que la France commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale, Angela Merkel a rappelé que les deux pays avaient développé depuis des décennies une «amitié solide» qui était devenue «la pierre angulaire de la politique allemande».

    «Nous savons que l'Allemagne et la France sont liées par un destin commun», a poursuivi la chancelière, qui avait déjà appelé le nouveau président français dans la soirée du 7 mai, après sa victoire face à la candidate du Front national, Marine Le Pen.

    «Nous coordonnons nos approches et avançons, partout où cela est possible, dans un effort conjoint pour le bien de nos deux pays mais aussi pour le bien de l'Europe et c'est exactement l'esprit que j'espère et qui sera présent, je le crois, dans le travail en commun [avec Emmanuel Macron]», a ajouté la chancelière.

    Dans la soirée du 7 mai, Angela Merkel avait salué l'engagement d'Emmanuel Macron durant sa campagne électorale «en faveur d'une Union européenne unie et ouverte sur le monde», avait indiqué son porte-parole, Steffen Seibert, soulignant que pour la chancelière, le vote des Français constituait «un soutien clair en faveur de l'Europe».

  • Le Premier ministre conservateur polonais, Beata Szydlo, a souhaité une «nouvelle ouverture» dans les relations avec la France d'Emmanuel Macron, après le froid qui a marqué les derniers mois du mandat de François Hollande. Elle a «cordialement invité, dès maintenant» Emmanuel Macron aux consultations franco-polonaises, dont la dernière session qui devait se tenir en octobre a été annulée par le président Hollande après l'abandon abrupt par la Pologne de la dernière étape des négociations sur l'achat de cinquante hélicoptères Caracal fabriqués par Airbus

    Lire aussi : Airbus Helicopters annonce un plan de 582 départs volontaires en France

    «Je compte que votre présidence apportera une nouvelle ouverture dans nos relations bilatérales, tant sur le plan politique qu'économique», a déclaré Beata Szydlo dans un message officiel de félicitations cité par l'agence polonaise PAP.

    Cependant, dans une interview accordée à l'hebdomadaire conservateur polonais Do Rzeczy avant le deuxième tour du scrutin présidentiel français et publiée le 8 mai, Beata Szydlo a eu des propos plus durs pour le candidat centriste, tout en indiquant que son gouvernement collaborerait avec le prochain président français.

    Priée de commenter les déclarations d'Emmanuel Macron plaçant la Pologne, avec la Hongrie et la Russie, parmi les pays qui «ne sont pas des régimes de démocratie libre», le Premier ministre a estimé qu'«un homme politique briguant d'importantes fonctions devrait mieux peser ses mots» et que «Macron s'était exprimé de manière irresponsable».

    Elle y a vu «une tentative de construire une Europe à deux vitesses» et a estimé que si ce discours ne changeait pas, le projet européen rencontrerait de plus en plus de problèmes.

  • Vladimir Poutine a adressé un message de félicitations à Emmanuel Macron pour son élection à la présidence de la République. «Les citoyens français vous ont chargé de prendre la tête du pays dans une période difficile pour l’Europe et la communauté internationale. La montée de la menace terroriste et de l’extrémisme s'accompagne de l’escalade de conflits locaux et de la déstabilisation de régions entières. Dans ces conditions, il est très important de surmonter la méfiance mutuelle et dr réaliser tous les efforts possible pour assurer la stabilité et la sécurité internationales», a ainsi écrit le président russe au nouveau président français.

    Il a confirmé de son côté la volonté de coopérer avec Emmanuel Macron et lui a souhaité santé, bonheur et prospérité dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

  • Dans un message de félicitations, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a estimé que la victoire d'Emmanuel Macron reflétait «la fidélité de la France à ses valeurs traditionnelles de liberté, d'égalité et de fraternité».

  • Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a félicité Emmanuel Macron pour sa victoire. Il a aussi estimé que le terrorisme islamiste était l'une des grandes menaces pour le monde entier, qu'il attaque Paris, Jérusalem ou d'autres villes du monde. «La France et Israël sont des alliés de longue date et je suis convaincu que nos relations vont se renforcer», a déclaré le dirigeant israélien.

  • Le roi du Maroc Mohammed VI a félicité le nouveau président de la République française, jugeant que son élection couronnait son parcours politique. 

  • «Je félicite @EmmanuelMacron pour sa victoire lors de l'élection présidentielle française», a écrit sur Twitter le président brésilien Michel Temer.

  • Le Premier ministre belge, Charles Michel, a jugé que l'élection d'Emmanuel Macron montrait le «rejet clair d'un projet de repli dangereux pour l'Europe qui triomphe ce soir».

    Dans un rare message, le Palais royal a adressé ses félicitations à Emmanuel Macron. «La majorité des Français s'est prononcée pour une #France dans l'#Europe», a-t-il tweeté.

Découvrir plus

Lire aussi : Emmanuel Macron président, oui mais...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales