Theresa May accuse des responsables européens de tenter d'influencer les élections britanniques

- Avec AFP

Theresa May accuse des responsables européens de tenter d'influencer les élections britanniques© Adrian Dennis Source: AFP
Le Premier ministre britannique Theresa May

Le Premier ministre britannique Theresa May a accusé le 3 mai des responsables européens de vouloir s'immiscer dans les élections législatives britanniques, en faisant filtrer le contenu de leurs discussions sur le Brexit.

«Certains à Bruxelles ne veulent pas du succès des négociations, ne veulent pas que le Royaume-Uni réussisse», a déclaré le 3 mai le Premier ministre britannique, Theresa May, devant sa résidence du 10, Downing Street, après avoir menacé la veille de se montrer «sacrément coriace» dans les négociations de sortie de l'Union européenne.

«La position de la Grande-Bretagne en Europe a été déformée par la presse continentale [européenne]», a-t-elle déploré, ajoutant : «La Commission européenne a durci sa position vis-à-vis des négociations. Les menaces contre la Grande-Bretagne ont été initiées par des politiciens et des responsables européens.»

«Tous ces actes ont été délibérément programmés pour affecter le résultat des élections [législatives] qui auront lieu le 8 juin», a affirmé le Premier ministre. Cette dernière n'a pas hésité à accuser les responsables européens de tenter d'influencer les votes des Britanniques.

Theresa May a tenu ces propos juste après que le quotidien allemand, Frankfurter Allgemeine Zeitung, a affirmé le 30 avril que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, estimait que le Premier ministre britannique vivat dans «une autre galaxie» au regard de ses exigences dans les négociations.

Le Premier ministre britannique s'est exprimé après avoir rendu visite à la reine Elizabeth II pour lui annoncer la dissolution du Parlement, dans la perspective des élections législatives convoquées pour le 8 juin.

Theresa May a décidé de provoquer ce scrutin anticipé afin, selon elle, d’asseoir sa majorité au Parlement, ce qui lui permettrait d'avoir les mains libres pour négocier le Brexit comme elle l'entend. 

Lire aussi : Elections anticipées au Royaume-Uni : Theresa May renverse l'échiquier politique en Europe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales