Le procureur général de l’Egypte visé par un attentat décède des suites de ses blessures

Capture d'écran du compte Twitter ‏@_InfoDuJour
Capture d'écran du compte Twitter ‏@_InfoDuJour

Le convoi du procureur général Hicham Barakat a été visé par une bombe ce lundi matin au Caire. Après avoir été transféré dans un hôpital, le dignitaire a toutefois succombé à ses blessures, apprend-on de sources ministérielles.

Hicham Barakat n’a pas survécu à ses blessures, qualifiées auparavant de «légères» par les responsables de la police. Le procureur général a été ce lundi matin la cible d’un attentat à la bombe qui a explosé alors que son convoi traversait le quartier résidentiel du Caire Héliopolis.

Après la destitution du président Mohamed Morsi en juillet 2013, Barakat a été à l’origine de centaines de condamnations à mort à l’encontre d’islamistes, ayant présenté des milliers d’entre eux face à la justice.

Un groupe dénommé «Résistance populaire de Gizeh» a revendiqué l’attentat sur sa page Facebook, en diffusant des images qu’il affirme être celles de l’attaque meurtrière. Le 21 mai, la branche égyptienne de l’Etat Islamique (Daesh) a appelé tous ceux qui les soutenaient à s’attaquer aux magistrats en réponse à la pendaison de ceux reconnus coupables d’avoir mené des attaques au nom de cette organisation djihadiste.

Plus tôt en mai, deux juges et un procureur ont été tués par balle dans le nord du Sinaï, théâtre de nombreux attentats djihadistes et principal siège de Daesh en Egypte, qui s’est baptisé «Province du Sinaï». Depuis la destitution de Morsi, plusieurs centiares de policiers et de soldats ont été tués lors d’attaques similaires. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales